Lowe : des "progrès non négligeables" sur l'aéro de la FW41

Tous les ans depuis le début de l'ère hybride, Williams perd en compétitivité et marque moins de points que la saison précédente. La légendaire écurie britannique a bien l'intention d'inverser la tendance en 2018 grâce à sa nouvelle FW41.

Lowe : des "progrès non négligeables" sur l'aéro de la FW41
Paddy Lowe, Claire Williams, Lance Stroll, Sergey Sirotkin et Robert Kubica sur la scène au lancement de la Williams FW41
Williams FW41
Paddy Lowe, Claire Williams, Lance Stroll, Sergey Sirotkin et Robert Kubica sur la scène au lancement de la FW41
Paddy Lowe sur la scène avec la FW41
Lance Stroll, Sergey Sirotkin, Robert Kubica, Williams sur la scène au lancement de la FW41
Claire Williams, directrice d'équipe adjointe, sur scène avec le présentateur Jake Humphrey
Jake Humphrey, Paddy Lowe, Claire Williams, Lance Stroll, Sergey Sirotkin et Robert Kubica sur la scène au lancement de la FW41

320 points en 2014, 257 unités en 2015, 138 il y a deux ans et seulement 83 la saison dernière. Pour Williams, il est temps d'arrêter l'hémorragie ; c'est la mission qu'aura la FW41, qui vient d'être présentée à Londres.

Pour ce faire, Williams avait un atout de taille : la contribution de son directeur technique Paddy Lowe, qui a rejoint l'écurie en mars 2017. La nouvelle monoplace est donc la première sur laquelle l'architecte des récents succès de Mercedes a une véritable influence.

"La FW41 est le produit d'un excellent travail d'équipe dans les différents domaines de notre organisation, notamment le design aérodynamique, la dynamique du véhicule, l'ingénierie de course et l'ingénierie des systèmes", détaille Lowe. "La voiture compte de nombreuses nouveautés, dont la plupart ne sautent pas aux yeux. Extérieurement, l'équipe a adopté un concept aérodynamique très différent qui nous a permis de réaliser des progrès non négligeables au niveau de la performance aérodynamique."

"Toutes les Formule 1 sont une évolution du passé dans une certaine mesure, mais la FW41 se démarque des approches précédentes de plusieurs façons. Dans l'ensemble, la philosophie que nous commençons à voir émerger est une nouvelle approche de la collaboration entre l'aérodynamique et le design pour atteindre le résultat de travail optimal."

"L'aérodynamique, la structure et le poids sont les trois facteurs majeurs dans le design d'une voiture de Formule 1, et tout ce travail, ainsi qu'un certain nombre de changements radicaux apportés à l'agencement des pièces pour accommoder de nouveaux développements de Mercedes HPP, nous a menés à dévoiler la FW41 aujourd'hui."

Il semble donc que tous les ingrédients soient réunis pour obtenir des résultats satisfaisants cette saison, même s'il demeure une inconnue : le niveau de performance des pilotes. Williams aligne le plus jeune duo de la grille avec Lance Stroll et Sergey Sirotkin, qui ont 19 et 22 ans respectivement et disposent d'une saison d'expérience en Formule 1 à eux deux.

"Nous espérons que cette voiture progressera dans la hiérarchie par rapport à 2017. Toute l'équipe technique est par ailleurs très optimiste quant à nos deux talentueux jeunes pilotes titulaires, avec le line-up formé par Lance et Sergey, aux côtés de Robert [Kubica], qui va contribuer en tant que pilote de réserve et de développement", conclut Lowe.

 
partages
commentaires
Stroll impatient d'être en piste, Sirotkin s'affûte

Article précédent

Stroll impatient d'être en piste, Sirotkin s'affûte

Article suivant

Kubica déjà confirmé pour des essais libres

Kubica déjà confirmé pour des essais libres
Charger les commentaires