Lynn n'était pas autorisé à attaquer avec le "package 2017"

Le pilote réserve de l’écurie Williams a expliqué qu’il n’était pas autorisé à attaquer en piste lorsque sa monoplace était équipée d’un package destiné à simuler les charges aérodynamiques 2017. 

Lynn n'était pas autorisé à attaquer avec le "package 2017"
Alex Lynn, Williams Formula 1
Alex Lynn, Williams Formula 1
Alex Lynn, Williams Formula 1
Alex Lynn, Williams Formula 1
Alex Lynn, Williams Formula 1
Alex Lynn, Williams Formula 1

À Barcelone ce mardi, l’écurie britannique a crevé l’écran en montant sur sa monoplace des éléments aérodynamiques étonnants, à l’avant comme à l’arrière. Le but était d’évaluer les charges aérodynamiques que rencontreront les équipes en 2017 avec le nouveau Règlement Technique. 

Au volant de la FW38 relookée, Alex Lynn n’a toutefois pas pu vraiment juger les conséquences d’un tel package, car il n’a pas eu la permission d’attaquer à la limite. 

"En fait, je n’ai pas poussé très fort", a-t-il confirmé à l’issue de la journée. "Je n’y étais pas autorisé. Je crois que vous verrez probablement Felipe [Massa] le faire un peu plus demain, donc il sera sans doute le mieux placé pour répondre."

"C’était un peu dommage car ça semblait apporter beaucoup d’appui, mais je ne pouvais pas faire quoi que ce soit. Ce serait bien si c’était [légal]. On dirait quelque chose des années 90. L’équipe essaie des choses pour l’avenir et pour voir les bénéfices que ça apporte. Nous étions en pneus tendres, mais j’ai pu attaquer seulement dans le troisième secteur, juste pour essayer de simuler à basse vitesse."

Le pilote britannique a terminé la journée à la neuvième place de la feuille de temps, après avoir parcouru un total de 86 tours, dont la majeure partie dans une configuration plus conventionnelle. Il a eu le sentiment que l’adaptation était plus facile pour lui, même s’il n’avait plus piloté une F1 depuis 2015. 

"J’espère que nous avons fait de bons progrès pour les prochaines courses, c’est ce sur quoi nous nous sommes concentrés. Pour moi, c’est une journée de plus dans une Formule 1, donc c’est vraiment précieux. J’ai trouvé ça beaucoup plus facile que la dernière fois."

Propos recueillis par Jonathan Noble

partages
commentaires
Ricciardo confirme les progrès de Renault à Barcelone

Article précédent

Ricciardo confirme les progrès de Renault à Barcelone

Article suivant

Ocon - "Vous serez surpris" par l'évolution du moteur Renault

Ocon - "Vous serez surpris" par l'évolution du moteur Renault
Charger les commentaires