Magnussen espère que l'économie d'essence "stupide" est terminée

partages
commentaires
Magnussen espère que l'économie d'essence
Par :
9 févr. 2019 à 11:40

Kevin Magnussen espère que les pilotes de Formule 1 n'auront plus à gérer de façon "extrême et ridicule" la consommation de carburant après une saison où cela a viré selon lui à la "blague".

L'an passé, le Danois s'était montré particulièrement critique sur la nécessité parfois extrême d'économiser du carburant comme au sortir du Grand Prix des États-Unis où il avait été disqualifié pour dépassement de la quantité d'essence autorisée malgré un pilotage "de grand-mère", selon ses propres mots.

La limite de consommation de carburant, justement, a été revue pour la saison à venir et portée à 110 kg par course. Une solution pour moins contraindre à l'économie, si tant est que les écuries fassent le choix de l'offensive plutôt que le choix du poids minimum. Dans le même temps, Pirelli apportera sur les GP des pneus plus conservateurs, dont l'usure devrait être plus contrôlée grâce à une bande de roulement moins épaisse.

Lire aussi :

Magnussen espère donc qu'il en sera fini de la gestion à outrance lors de certaines épreuves : "Nous avons un peu plus d’essence, ce qui est bien", a-t-il déclaré pour Motorsport.com. "La chose la plus frustrante est d’avoir à économiser trop d’essence. Un peu d’économie, ça va, il y a toujours eu un peu d’économie de carburant en F1, mais pour moi, de la façon dont nous avons dû le faire quelques fois l’an passé, c’est une blague."

"Le truc avec les pneus, c'est autre chose – au Mexique, ça n’a juste pas fonctionné pour nous, nous étions à huit secondes des temps que nous pouvions faire avec un pneu neuf en course, et c’est également très frustrant."

"J’espère juste que nous n’aurons plus ces scénarios extrêmes où on ne fait plus la course. Ces façons extrêmes et ridicules de gérer que nous avons dû mettre en place quelques fois, que ce soit pour le carburant ou l’essence, c’est un peu stupide. J’espère que la situation sera différente."

Lire aussi :

Du côté de Romain Grosjean, on se montre très prudent, voire sceptique, quant à la portée de ces changements réglementaires. "J'ai dit par le passé que je n'étais pas très optimiste quant au fait que ces changements puissent rendre la course meilleure, mais j'espère me tromper, j'espère que ça va améliorer les courses. Plus d'essence, oui, mais les voitures auront-elles plus de traînée, en raison de leurs ailerons plus larges ? [Dans ce cas] nous allons êtes dans la même situation que sur certains Grands Prix."

Magnussen lui-même a le sentiment que les propos tenus par Christian Horner cette semaine, sur le fait que les nouvelles règles n'auront pas l'impact souhaité sur le plan aéro, sont "probablement corrects", avant d'ajouter : "Je n'ai pas de fondement, pas de bon argument pour savoir si ça va fonctionner ou pas. Je ne sais pas, nous verrons."

Avec Scott Mitchell 

Article suivant
Alonso : "J'ai commis quelques erreurs" de choix de carrière

Article précédent

Alonso : "J'ai commis quelques erreurs" de choix de carrière

Article suivant

Philip Morris ne s'inquiète pas de l'enquête sur le sponsoring Ferrari

Philip Morris ne s'inquiète pas de l'enquête sur le sponsoring Ferrari
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Kevin Magnussen
Équipes Haas F1 Team
Auteur Fabien Gaillard
Be first to get
breaking news