Magnussen impuissant en Espagne

Quatorzième sur la grille de départ du Grand Prix d'Espagne après un souci rencontré par son unité de puissance lors des qualifications, Kevin Magnussen savait qu'il n'allait pas avoir la tâche facile lors de la course

Quatorzième sur la grille de départ du Grand Prix d'Espagne après un souci rencontré par son unité de puissance lors des qualifications, Kevin Magnussen savait qu'il n'allait pas avoir la tâche facile lors de la course.

Malgré un bon envol, le jeune Danois a perdu une place lors d'un premier tour animé, mais ne s'est pas démotivé et a tenu un rythme similaire à celui de son chef de file Jenson Button. Prenant l'avantage sur Gutiérrez, Massa et Kvyat au fil du Grand Prix, Magnussen s'est classé 12e et a franchi la ligne moins d'une seconde après son coéquipier.

"J'ai pris un bon départ et mon premier tour se passait vraiment bien", déclare le pilote McLaren. "Puis, au virage 13, j'étais coude à coude avec Jenson et je suis sorti dans les boulettes de gomme. Quand je suis revenu en piste, Sebastian [Vettel] ne m'avait pas vu, et nos voitures se sont brièvement touchées. Par chance, ni l'une, ni l'autre n'étaient endommagées, donc nous avons tous les deux pu continuer sans problème".

Sans équivoque, Magnussen explique sa 12e place par sa mauvaise position sur la grille et par les composés apportés par Pirelli à Barcelone.

"Je savais que ça allait être difficile de progresser depuis la 14e place de la grille : le peloton est très serré, donc c'est extrêmement dur de progresser", poursuit-il. "De plus, il n'y avait pas beaucoup de choix entre les Option et les Prime, ce qui signifie que nous ne pouvions pas choisir une stratégie différente de celle des autres pour gagner des places".

Le potentiel était pourtant présent, comme le démontre le 7e meilleur tour en course qu'il a signé au volant de la MP4-29.

"Si nous étions partis de là où nous devions partir [sans le problème en qualifications], je pense que nous aurions pu marquer de bons points. En l'état, nous ne pouvions pas faire grand-chose de plus", conclut Magnussen.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Kevin Magnussen
Équipes McLaren
Type d'article Actualités