Magnussen - Jenson Button est "un pilote de classe mondiale"

partages
commentaires
Magnussen - Jenson Button est
Guillaume Navarro
Par : Guillaume Navarro
30 mai 2015 à 15:24

Jenson Button, McLaren avec sa femme Jessica Button, et Kevin Magnussen, pilote de réserve McLaren
Kevin Magnussen, pilote de réserve McLaren
Kevin Magnussen, McLaren
Jenson Button, McLaren MP4-30
Jenson Button, McLaren lors de la parade des pilotes

Jenson Button est un pilote de "classe mondiale" qui a tendance à être trop "sous-estimé", estime son ancien équipier Kevin Magnussen.

Préféré à l'expérimenté anglais chez McLaren Honda pour cette saison 2015 après de longues délibérations hivernales, Magnussen occupe cette année le poste de pilote de réserve et a eu l'occasion de disputer le premier Grand Prix de la saison, lorsque Fernando Alonso se remettait de son accident des tests privés de Catalogne.

"Jenson est un pilote de classe mondiale, un Champion du Monde", rappelle Magnussen à Motorsport.com. "Il est sous-estimé par de nombreuses personnes, peut-être en raison de son temps passé avec Lewis [Hamilton, chez McLaren].

Magnussen apprécie autant le pilote que le personnage et se montre élogieux à l'égard de l'homme ayant pris le plus de départs sur la grille 2015.

 

Très juste, ouvert et honnête

Kevin Magnussen sur Jenson Button

"C'est aussi une personne très agréable; il n'est aucunement malveillant ou injuste; c'est juste un gars bien. Je me battais contre lui, mais c'était une compétition juste et nous avions les mêmes possibilités. J'ai énormément appris de lui, car il était très ouvert et honnête".

Magnussen estime que sa situation était plus difficile pour convaincre McLaren, en ce sens que Button a prouvé tout au long de sa carrière être un pilote bien établi. Le Britannique dispose également du respect unanime de ses pairs, et Fernando Alonso avait fait savoir être enclin à être associé au Champion 2009.

"Jenson n'aura jamais plus de mal dans la vie; s'il quittait la F1 maintenant, il pourrait courir n'importe où, avec n'importe quelle équipe dans le monde des sports mécaniques. Il n'avait pas de pression. Peut-être pensait-il qu'il allait partir et que j'allais rester, et il s'est détendu. Moi, c'était le contraire : j'avais tout à perdre. Si je quitte la F1 maintenant, je n'ai rien d'assuré où que ce soit. Ma difficulté était donc plus importante".

Prochain article Formule 1
GP de Monaco - La grille de départ

Previous article

GP de Monaco - La grille de départ

Next article

Lotus écarte les rumeurs de vente

Lotus écarte les rumeurs de vente
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes McLaren Shop Now
Auteur Guillaume Navarro
Type d'article Actualités