Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
45 jours
09 mai
Prochain événement dans
63 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
94 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
101 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
119 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
136 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
150 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
178 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
185 jours
12 sept.
Course dans
192 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
206 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
210 jours
10 oct.
Course dans
220 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
234 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
241 jours

Magnussen ne veut pas jouer les pigistes en F1

Concentré sur sa nouvelle aventure en Endurance, Kevin Magnussen n'est pas intéressé par un rôle de remplaçant en F1, même le temps d'un Grand Prix.

Magnussen ne veut pas jouer les pigistes en F1

La porte a beau avoir été ouverte par Günther Steiner, Kevin Magnussen n'est pas intéressé par un rôle de pigiste si jamais le besoin s'en fait sentir chez Haas F1. Le pilote danois est en pleine reconversion en Endurance, engagé cette année dans le championnat IMSA tandis qu'il a officiellement rejoint le nouveau projet de Peugeot pour le WEC et les 24 Heures du Mans. Il entend se consacrer pleinement à cette tâche et met la catégorie reine derrière lui. Si Mick Schumacher ou Nikita Mazepin venait à ne pas pouvoir participer à un Grand Prix en 2021, Magnussen ne serait pas intéressé pour jouer le rôle de joker.

"Günther est un bon ami, comme de nombreuses personnes au sein de l'équipe Haas F1, mais toute discussion autour de la course, comme le fait de faire une pige en Grand Prix, ne m'intéresse pas beaucoup", prévient-il. "J'aime être totalement concentré sur ce que je fais, et gagner me manque. J'ai passé sept ans en F1, alors faire un Grand Prix de plus, je ne pense pas que ce soit intéressant."

"Si Mercedes venait me demander si je veux piloter, je crois que n'importe qui prendrait ça au sérieux. [Mais] j'ai eu une bonne opportunité en F1. Je pense que j'ai fait de mon mieux pour réussir. Je l'ai fait et j'ai le sentiment d'être prêt à aller gagner des choses à nouveau, c'est vraiment là que j'en suis."

Lire aussi :

S'il fait quasiment une croix définitive sur la Formule 1, Magnussen estime y avoir énormément progressé en tant que pilote, y compris lors des deux dernières années particulièrement difficiles avec Haas. De quoi renforcer son bagage pour se lancer à l'assaut d'une nouvelle discipline.

"J'ai continué à progresser malgré les résultats qui ne s'amélioraient pas [chez Haas]", souligne-t-il. "J'ai l'impression d'être dans une très bonne situation. Avec l'expérience que j'avais, je me sentais prêt à sauter le pas, en quelque sorte."

Du côté de Haas, il faudra plus probablement se tourner vers Pietro Fittipaldi ou Romain Grosjean si le besoin d'un réserviste se fait sentir à un moment donné dans la saison. Le pilote français, qui s'est engagé en IndyCar, a confié être ouvert à la possibilité de faire une pige si l'opportunité se présente.

partages
commentaires
La Formule 1 qui a lancé la domination Mercedes

Article précédent

La Formule 1 qui a lancé la domination Mercedes

Article suivant

Grosjean "surpris" par les changements à la tête d'Alpine

Grosjean "surpris" par les changements à la tête d'Alpine
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1 , 24 Heures du Mans , WEC , IMSA
Pilotes Kevin Magnussen
Équipes Haas F1 Team
Auteur Basile Davoine