Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse

Magnussen veut rester chez Haas et évoque "un travail inachevé"

Kevin Magnussen estime qu'il est devant un "travail inachevé" chez Haas, où il souhaite conserver son volant pour la saison 2025.

Kevin Magnussen, Haas F1 Team

Photo de: Mark Sutton / Motorsport Images

Après avoir effectué ses débuts chez McLaren il y a maintenant dix ans, Kevin Magnussen est passé par la case Renault F1 en 2016 avant de rejoindre les rangs de l’écurie Haas l’année suivante. Le Danois a défendu les couleurs de la structure américaine avant d’en être écarté à la fin de la saison 2020.

Alors qu’il avait entamé une reconversion vers l’Endurance – il faisait partie de l’équipe initiale de pilotes de l’écurie Peugeot pour le retour du constructeur français en WEC –,  le natif de Roskilde a de nouveau cédé aux sirènes de la F1 en répondant à l’appel de l’écurie Haas, après que Nikita Mazepin et son sponsor russe Uralkali ont été évincés début 2022 suite à l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

Magnussen, qui avait terminé sa première collaboration chez Haas avec un seul point au compteur en 2020, effectuait alors un début de saison tonitruant, entamant la saison 2022 avec une belle cinquième place à Bahreïn, suivie de neuvième places en Arabie saoudite puis à Imola. Si le Scandinave rentrait quelque peu dans le rang, il signait tout de même une pole improbable avant la course sprint au Brésil en fin d’année, concluant au 13e rang du championnat avec 25 points.

Mais la saison 2023 allait se montrer plus difficile, avec trois petits points marqués seulement, avec trois 10es places pour meilleurs résultats. Conservé en 2024 aux côtés de Nico Hülkenberg, Kevin Magnussen s’est encore montré en délicatesse lors des premiers Grands Prix. Surtout, il a été pointé du doigt à plusieurs reprises pour son aptitude à bloquer ses adversaires en piste, étant même sous la menace d’une suspension ayant perdu désormais dix points sur sa licence.

Kevin Magnussen a connu un début de saison délicat.

Kevin Magnussen a connu un début de saison délicat.

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

Aujourd’hui, alors que son équipier Nico Hülkenberg est déjà annoncé en partance pour Audi, et que le jeune Oliver Bearman est lui fortement pressenti pour être placé chez Haas par Ferrari en 2025, Kevin Magnussen voit sa position de plus en plus en péril et son avenir en F1 de plus en plus incertain. Pourtant, ce dernier est persuadé qu’il a encore un rôle à jouer dans le futur au sein de son équipe actuelle.

Il y a toujours eu un certain potentiel que nous n’avons pas réussi à exploiter.

"Je pense que j’ai toujours l’impression qu’il y a un travail inachevé ici", a déclaré Magnussen. "J’ai l’impression qu’il en a toujours été ainsi. Je suis ici depuis de nombreuses années maintenant. Il y a toujours eu un certain potentiel que nous n’avons pas réussi à exploiter. J’ai l’impression que nous sommes en train de construire une meilleure base pour exploiter ce potentiel. Je pense que nous avons des gens très talentueux dans la maison. Et je pense que c’est le cas depuis le premier jour."

"Vous savez, beaucoup de gens ne nous accordaient pas beaucoup de crédit au début, parce qu’ils pensaient que nous ne faisions que copier Ferrari, mais nous avons montré à plusieurs reprises que nous ne faisions pas que copier, que nous faisions notre truc. Et je pense que cette année, nous copions quelqu’un d’autre que Ferrari. Nous copions Red Bull, comme tout le monde. Je pense qu’il y a beaucoup de talent ici et je pense qu’il y a un certain potentiel que j’aimerais voir se réaliser."

Kevin Magnussen espère encore porter les couleurs de Haas en 2025.

Kevin Magnussen espère encore porter les couleurs de Haas en 2025.

Photo de: Mark Sutton / Motorsport Images

Il a ajouté : "Je suis comme tout le monde, concentré sur cette année et en même temps ouvert à toutes les opportunités. Donc, comme je l’ai dit, je viens de vous dire ce que je pense de l’opportunité de rester chez Haas, je pense que c’est naturellement l’option la plus probable."

À la question de savoir s’il avait déjà entamé des discussions pour renouveler son contrat, Magnussen a répondu : "Pas concrètement. Quand vous faites partie de l’équipe, vous parlez tout le temps, je pense qu’il y a beaucoup d’attention portée à la saison et aux autres choses."

Surpris par le départ de Hulkenberg

Si Magnussen reste chez Haas pour une année supplémentaire, le pilote danois aura un coéquipier différent après que Nico Hulkenberg a décidé de signer avec Sauber pour 2025, avant l’arrivée d’Audi.
Magnussen a admis que la décision de l’Allemand l’avait surpris.

"Honnêtement, je pensais que Nico et moi serions à nouveau ensemble l’année prochaine. Je pensais que c’était probable", a ajouté Magnussen. "Il est évident qu’il a saisi l’opportunité qui s’offrait à lui avec Sauber et Audi. Je lui souhaite le meilleur. Nous allons continuer à nous concentrer et à profiter de cette année. Poursuivre les progrès que nous avons réalisés en tant qu’équipe cette année et, je l’espère, construire sur cette base au-delà de cette année également."

"J’ai l’impression que nous travaillons très bien en tant qu’équipe. C’est concurrentiel, mais cela m’a aidé. Ce n’est pas comme si nous nous mettions des bâtons dans les roues. Cela peut être très malsain en F1 parfois, et nous sommes deux pilotes très adultes et très raisonnables. Tous les deux. Si je continue avec l’équipe et qu’il y a un nouveau coéquipier, j’espère que ce sera aussi bien avec le prochain."

Avec Pablo Elizalde

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation
Article précédent Bottas a changé d'ingénieur pour "anticiper" l'arrivée d'Audi
Article suivant Sous pression, Sargeant souhaite juste "faire son travail"

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse