Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
22 jours
23 oct.
Prochain événement dans
33 jours
31 oct.
Prochain événement dans
41 jours
13 nov.
Prochain événement dans
54 jours
04 déc.
Prochain événement dans
75 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
82 jours

Magnussen : Le désastre de Silverstone a soudé Haas

partages
commentaires
Magnussen : Le désastre de Silverstone a soudé Haas
Par :

Mis en lumière par la deuxième saison de la série Drive to Survive sur Netflix, l'accrochage des pilotes Haas au Grand Prix de Grande-Bretagne 2019 semble ne pas avoir eu que des conséquences négatives, malgré la colère noire du directeur d'équipe Günther Steiner.

À Silverstone, Romain Grosjean et Kevin Magnussen étaient 14e et 16e sur la grille de départ et ont connu une légère touchette alors qu'ils étaient côte à côte au premier tour, touchette cependant suffisante pour causer une crevaison sur chacune des deux Haas et les contraindre à l'abandon en début de course. C'était le quatrième zéro point consécutif de l'écurie américaine.

Lire aussi :

Günther Steiner a passé un savon à ses pilotes suite à cette déconvenue, et si les caméras de Netflix n'étaient pas présentes, ses micros ont enregistré la conversation. "J'en ai ras-le-cul de vous deux", s'est énervé Steiner. "Vous avez déçu toute l'équipe et moi, alors que je vous ai protégés tout le temps, et je ne veux pas savoir qui a raison et qui a tort. Je ne veux pas entendre 'il s'est décalé, il n'aurait pas dû' et toutes ces conneries."

"Tous les ans, Gene [Haas, fondateur et propriétaire de l'écurie] dépense cent millions de son putain d'argent. Voilà qu'il veut tout plaquer et laisser tomber tout le monde parce que vous êtes deux gros abrutis. Je n'ai rien de plus à vous dire. Si ça ne vous plaît pas, je n'ai pas besoin de vous ici. Merci de ne pas revenir."

Guenther Steiner, directeur, Haas F1

Magnussen, certainement agacé d'être mis en tort alors qu'il pouvait difficilement laisser davantage de place à son coéquipier, est parti en claquant la porte. "Kevin vient de défoncer la porte, ce n'est pas acceptable !" s'est exclamé Ayao Komatsu, ingénieur de course en chef.

Lire aussi :

Fulminant, Steiner est allé dire ses quatre vérités à Jesper Carlsen, préparateur physique et mental de Magnussen. "Il n'a pas le droit de me faire ça ! Il ne me défonce pas ma porte, va lui dire ! S'il ne veut pas revenir, qu'il me le dise maintenant. Il a défoncé la porte de mon bureau !" Pris de court, Carlsen a répondu : "Où est-il ?" Steiner ne s'est pas calmé : "Je ne sais pas où il est, mais il peut se barrer. Je le lui ai dit – à tous les deux ! Bordel de merde. On a deux abrutis qui pilotent pour nous. Ce n'est pas acceptable. On va faire des changements. Si ça ne tenait qu'à moi, là, je les virerais tous les deux."

Kevin Magnussen, Haas F1 Team et Romain Grosjean, Haas F1 Team

Cependant, interrogé sur cet incident sept mois plus tard, Magnussen en tire un bilan positif. "C'est une histoire passionnante et il y a eu un très, très gros épisode quand c'est arrivé", commente le Danois. "Mais vous savez, nous étions dans une période très difficile à tous les niveaux, le déroulement de la saison nous déprimait vraiment."

"En coulisses, c'était le bordel avec les sponsors [l'accord avec Rich Energy, sponsor titre, s'est ensuite achevé prématurément, ndlr], etc. Tout cela a culminé ce week-end-là et nous en avons tous pâti. Mais cela nous a certainement rendus plus forts. Et cela nous a rapprochés ; vous seriez surpris de voir comment ça se passe entre nous tous dans la vraie vie."

Le pilote Haas conclut avec malice, au sujet du staff de Netflix : "Ils savent bien se cacher. Et glaner des choses auxquelles on ne s'attend pas !"

Boullier : Le Paul Ricard est "en avance" en termes de durabilité

Article précédent

Boullier : Le Paul Ricard est "en avance" en termes de durabilité

Article suivant

Verstappen : Sur Netflix, "ce n'était pas le vrai moi"

Verstappen : Sur Netflix, "ce n'était pas le vrai moi"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Kevin Magnussen
Équipes Haas F1 Team
Auteur Benjamin Vinel