Mai 2014 : Rosberg poleman à Monaco... Grâce à une erreur !

En cette période des fêtes de fin d’année, ToileF1 vous propose de vous replonger une dernière fois dans l’année 2014 qui va se refermer

En cette période des fêtes de fin d’année, ToileF1 vous propose de vous replonger une dernière fois dans l’année 2014 qui va se refermer. A travers des faits marquants, des articles qui figurent au rang de ceux les plus lus, ou encore via certaines anecdotes, revivez les événements qui ont jalonné l’année F1 et sport automobile.

Le début de saison parfait des Mercedes, et les quatre victoires consécutives de Lewis Hamilton après le succès de Nico Rosberg à Melbourne, donne lieu à un championnat déjà palpitant. Les luttes de Bahreïn et Barcelone sont dans tous les esprits lorsque les deux hommes arrivent en Principauté.

Le Rocher va devenir le lieu de la première grosse tension visible entre les deux coéquipiers. L'étincelle se produit en

qualifications

lorsque Rosberg signe la pole position devant le Britannique, en dépit d’une erreur de pilotage dans sa seconde tentative faisant intervenir les drapeaux jaunes, et neutralisant toute chance d’amélioration de la concurrence.

Alors que Rosberg jubile ostensiblement - et c'est bien légitime -, Hamilton rumine sa déception et laisse comprendre qu'il doute clairement des intentions de son coéquipier, avec une manœuvre qu'il imagine délibérée. Convoqué chez les commissaires pour s'expliquer, le pilote allemand est quant à lui innocenté, notamment sur la foi des données télémétriques. Il conserve sa pole position et mène toute la course le lendemain pour s'imposer dans les rues monégasques.

Cependant, le "mal" est fait, et dès le samedi, plusieurs déclarations le confirment, tandis que les observateurs ont peine à penser que Rosberg pourrait avoir agi intentionnellement.

Lire aussi :

Wolff - Rosberg a manqué son freinage, rien d'autre

Guerre psychologique - Briatore parie sur Rosberg

Davidson juge involontaire la sortie de Rosberg

Hakkinen reste partagé après l'incident Hamilton-Rosberg

Hamilton, pincé, doute-t-il de la sincérité de son équipier ?

Rosberg - Je n’ai pas fait exprès

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton , Nico Rosberg
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités