Un nouveau coup dur porté au Grand Prix de Miami

partages
commentaires
Un nouveau coup dur porté au Grand Prix de Miami
Charles Bradley
Par : Charles Bradley
5 sept. 2018 à 16:13

Le maire du comté de Miami-Dade est personnellement intervenu pour annuler le voyage d'une délégation au Grand Prix de Singapour, ce qui représente un coup dur pour l'organisation d'une course de Formule 1 à Miami.

Le Miami Herald a rapporté ce samedi que la délégation de représentants des collectivités locales, dont les directeurs de la police et des pompiers, allait se rendre à Singapour afin qu'ils puissent constater comment s'organise une course urbaine de Formule 1, avec un voyage qui allait coûter environ 18'000$ (15'500€).

Lire aussi :

Or, ce mardi, le maire du comté, Carlos Giménez – dont le fils CJ était un partisan actif de la course – a levé l'obligation de neutralité qu'il s'était lui-même imposée à ce sujet et est intervenu.

"Après réflexion, j'ai demandé aux directeurs de PortMiami, de la police de Miami-Dade et des pompiers de Miami-Dade d'annuler le voyage de leurs départements et de chercher un endroit plus proche du comté de Miami-Dade", a-t-il déclaré.

Motorsport Report : le circuit de Miami en caméra embarquée virtuelle !

Bien que le voyage de la délégation du comté soit annulé, plusieurs représentants de la ville de Miami, dont les administrateurs de l'événement et la police, seront bel et bien présents au Grand Prix de Singapour, invités par la F1.

Le projet d'organiser la course à Miami dès 2019 a été abandonné en juillet, et ce n'est qu'à la fin du mois de septembre qu'aura lieu la prochaine discussion à ce sujet au conseil municipal. La date visée pour le Grand Prix inaugural est désormais octobre 2020.

Pendant ce temps, le projet d'un événement F1 Live à Miami du 17 au 21 octobre progresse. Selon les dernières informations, il devrait être basé autour de Bayfront Park, avec une démonstration F1 sur une section de 700 mètres de Biscayne Boulevard, avec une zone consacrée aux donuts sur la Cinquième rue.

Les résidents continuent de s'opposer à cet événement comme au Grand Prix, inquiets du bruit et des perturbations que ces derniers engendreraient.

Prochain article Formule 1
Michelin aimerait recréer une "guerre des pneus", mais seul

Previous article

Michelin aimerait recréer une "guerre des pneus", mais seul

Next article

Horner : Sans Red Bull, les talents comme Gasly resteraient anonymes

Horner : Sans Red Bull, les talents comme Gasly resteraient anonymes
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Charles Bradley
Type d'article Actualités