Malaisie - Singapour : la cohabitation est elle possible ?

Selon la ministre des sports de Malaisie, il serait préférable de n'avoir qu'une seule course en Asie du sud-est tout en précisant qu'elle ne considérait pas Singapour comme une rivale

Selon la ministre des sports de Malaisie, il serait préférable de n'avoir qu'une seule course en Asie du sud-est tout en précisant qu'elle ne considérait pas Singapour comme une rivale.

"La région ne devrait avoir qu'un seul Grand Prix et Singapour ne devrait pas entrer en compétition avec la Malaisie." Révélait Azalina Othman, ministre des sports. "Mais je précise que nous n'avons aucun problème avec le fait que Singapour accueille un tel événement."

Les négociations commerciales sont en cours et le gouvernement de Singapour est prêt à apporter son soutien pour que les Formule 1 roulent dans leur ville. Une décision pourrait être prise après le Grand Prix de Malaisie.

Azalina vante la qualité supérieure du circuit malais qui est un formidable moyen d'attraction des écuries aussi bien que des touristes.

"Je pense que la Malaisie possède l'un des meilleurs circuits du monde, le plus chaud et Singapour est incapable de le concurrencer. Ils devraient plutôt être complémentaires."

Ces commentaires collent avec ceux de Mokhzani Mahathir, patron du circuit de Sepang qui pense que le déplacement vers Singapour aura un impact bénéfique sur l'engouement des asiatiques pour le sport automobile.

"Avec un Grand Prix à Singapour, nous allons susciter plus d'intérêt chez le public et attirer encore plus de monde à Sepang."

Cependant, Mahathir avertit que la concurrence exagérée entre les circuits pourrait être néfaste pour les spectateurs. Rappelons que la Malaisie a confirmé sa volonté d'être inscrite au calendrier au delà de 2010.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités