Maldonado - Des erreurs par envie de bien faire

Nombre de pilotes se passeraient bien d’une mauvaise réputation bâtie sur un important nombre d’accidents, collisions avec d’autres pilotes ou pénalités, mais pas Pastor Maldonado, qui se dit indifférent à ce qui peut être écrit ou dit sur lui,...

Nombre de pilotes se passeraient bien d’une mauvaise réputation bâtie sur un important nombre d’accidents, collisions avec d’autres pilotes ou pénalités, mais pas Pastor Maldonado, qui se dit indifférent à ce qui peut être écrit ou dit sur lui, notamment sur les réseaux sociaux.

Selon lui, les quolibets ont accompagné l’ensemble de sa carrière pour diverses raisons.

« C’est OK. Je suis habitué à cela, à beaucoup de critiques », explique-t-il à Monaco avec détachement. « C’est normal, quand on arrive d’Amérique du Sud ; quand vous avez un pays qui pousse très fort derrière vous. Vous vous habituez à être regardé de haut dans les catégories inférieures. Mais ici, en Formule 1, vous n’êtes pas assez compétitif pour vous battre pour le championnat du monde car les autos sont différentes. C’est OK. On vit dans un monde libre et les gens peuvent dire ce qu’ils veulent ».

Le Vénézuélien s’amuse même des images photoshopées faisant leur apparition sur le web, et mettant en scène d’improbables situations d’accidents associées à lui. « C’est OK, c’est marrant » ! Le pilote Lotus garde confiance et estime qu’il y a des raisons pour lesquelles les choses ne se passent pas aussi bien qu’espéré en ce début de saison. Les erreurs apparentes du pilotes sont avant tout liées au fait qu’il en demandait plus que possible à sa monoplace.

« Je pense qu’il s’agit de la combinaison de nombreuses choses. Peut-être pousser trop fort, mais en même temps, nous n’étions pas à 100% avec l’auto. Du coup, elle ne faisait pas ce que je voulais. J’ai passé une bonne journée de tests avec l’équipe [à Barcelone, suite au GP]. Avant, nous n’avions fait que quelques tours. Le moteur progresse beaucoup, et c’était à chaque fois comme une nouvelle voiture. Cela n’a jamais été aisé.

J’ai commis des erreurs, mais l’équipe les a toujours acceptées, et nous sommes clairement impatients de progresser, et de donner le meilleur, comme toujours. Du fait que je souhaite bien faire – plus que je ne le peux- je commets des erreurs. On est assez occupé dans la voiture avec tous les changements et les boutons de réglages. Peut-être que ça m’affecte un petit peu, mais c’est la même chose pour tout le monde et je ne pense pas que ce soit la clé ».

Pastor Maldonado est à ce jour le pilote le plus sanctionné avec Jules Bianchi dans le cadre de la nouvelle licence à points

.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Pastor Maldonado , Jules Bianchi
Type d'article Actualités