Maldonado et Lotus payent un nouveau manque de fiabilité

Après un bon début de course, Pastor Maldonado a rapidement été contraint à l’abandon à Montréal, trahi une fois de plus par le bloc Renault

Après un bon début de course, Pastor Maldonado a rapidement été contraint à l’abandon à Montréal, trahi une fois de plus par le bloc Renault. Un bloc qui ne pose pourtant pas autant de problème chez la concurrence, mais qui vient perturber les progrès de Lotus.

« Nous devons analyser ce qui s’est passé avec les deux voitures. Le problème de Pastor était lié à son unité de puissance et nous avons eu ce problème dès le début de la course. Nous travaillons étroitement avec Renault Sport pour comprendre ce qui est arrivé », précise Alan Permane, directeur des opérations piste.

Pour le pilote vénézuélien, c’est une déception car il pensait être en mesure de viser quelques points grâce à une bonne stratégie.

« Nous avons eu un problème similaire la veille, en perdant beaucoup de puissance », regrette-t-il « C’est dommage car la course se passait bien, et nous avions un excellent rythme. Pour être honnête, j’étais assez surpris par la voiture. La stratégie était bonne, car nous étions sur un seul arrêt alors que les autres étaient sur deux arrêts. »

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Pastor Maldonado
Type d'article Actualités