Maldonado termine dans le mur mais garde confiance

Huitième sur la grille de départ, Pastor Maldonado a vu son Grand Prix d’Australie se terminer dans le mur quelques centaines de mètres après le départ

Huitième sur la grille de départ, Pastor Maldonado a vu son Grand Prix d’Australie se terminer dans le mur quelques centaines de mètres après le départ. Une grande frustration pour le pilote vénézuélien, qui demeure confiant quant au potentiel de sa monoplace.

Qualifié en 8e position, Maldonado avait pris un bon départ mais il fut la victime du léger contact entre la Ferrari de Kimi Raikkonen et la Sauber de Felipe Nasr dans le virage n°2. Pris en sandwich entre la Ferrari à l’intérieur et la Lotus à l’extérieur, Nasr touchait légèrement l’arrière gauche de la voiture de Maldonado, qui partait en tête-à-queue et percutait le mur extérieur. La course du Sud Américain s’arrêtait là.

"C'est forcément décevant", expliquait-il à son retour aux stands. "Nous avons engrangé beaucoup de données et nous savons que nous sommes rapides. Nous attendons la prochaine course avec impatience, c'est tout de même assez encourageant, la course, le package. Nous savons que nous pouvons nous améliorer".

Tout comme son équipier Romain Grosjean, qui renonçait dès le premier tour mais pour des ennuis moteur cette fois, Pastor Maldonado n’est guère en réussite à Melbourne puisqu’il n’y a vu l’arrivée qu’à une seule reprise en cinq participations.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Pastor Maldonado , Romain Grosjean , Felipe Nasr
Équipes Sauber , Ferrari
Type d'article Actualités