Maldonado, un unique point en 35 GP mais encore la foi

La carrière F1 de Pastor Maldonado est faite de hauts et de bas, et force est de constater que les "bas" ont été plus fréquents que les raisons de se réjouir

La carrière F1 de Pastor Maldonado est faite de hauts et de bas, et force est de constater que les "bas" ont été plus fréquents que les raisons de se réjouir.

Depuis sa première saison, en 2011, le pilote vénézuélien n'est en réalité entré dans les points qu'en 7 occasions, sur 72 GP disputés. 25 des 47 unités inscrites au cours de sa carrière F1 le furent avec sa victoire acquise à Barcelone, lors du GP d'Espagne 2012, lorsque les équipes F1 cherchaient encore à comprendre le fonctionnement de pneus Pirelli qui chamboulaient globalement la hiérarchie en piste course après course.

Après un unique point avec Williams, l'an dernier, au cours d'une saison très difficile pour l'ensemble de l'équipe de Grove (où il fut battu par Bottas), Maldonado a pris la direction de Lotus, qui est le team ayant connu le plus dur revers de performance entre 2013 et 2014, et ne compte que 8 points au compteur –tous à mettre au crédit de Romain Grosjean-. Le bilan comptable de Maldonado demeure ainsi désespérément bloqué à zéro, et le développement de l'E22 désormais gelé, les opportunités pour changer cela devraient être fort peu nombreuses.

Pour autant, le Vénézuélien assure que tous ses efforts seront concentrés sur la possibilité de rendre son bilan comptable positif en cette fin de saison.

"Nous allons garder notre concentration pour signer les meilleurs résultats possibles. Cette saison a été difficile, mais nous avons progressé avec l'E22. Nous avons ainsi le potentiel de marquer encore quelques points cette saison", se convainc-t-il, tout en assurant que le team travaille à la correction de ses problèmes sur la monoplace de l'an prochain.

"Nous allons commencer à réfléchir à l'année prochaine, comme en faisant quelques évaluations dans le but d'obtenir le maximum d'informations", poursuit-il, restant tout de même très vague sur le dispositif mis en place par Lotus.

La Russie est un point de départ pour tous, et les équipes partent sur un pied d'égalité en termes de préparation.

"Nous nous sommes préparés dans le simulateur pour cette manche, et je dois dire que ce circuit me parait plutôt intéressant", annonce le pilote Lotus. "Il s'agit d'un tracé long, avec quelques virages inhabituels. Je suis content d'y aller. Je suis content à chaque fois que la F1 nous ouvre les portes d’un nouveau pays. J’ai vu quelques images des Jeux olympiques d’hiver, mais ne suis jamais allé en Russie, donc il s'agira d'une première pour moi."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Pastor Maldonado , Romain Grosjean
Équipes Williams
Type d'article Actualités