Prime
Formule 1 Contenu spécial

Quand un malentendu a bridé les derniers cris du V12 Ferrari

Par :

La dernière monoplace de la lignée des Ferrari équipées d'un moteur V12 était une machine redoutable. Elle aurait pu connaître davantage de succès encore si une innovation aérodynamique décisive n'avait pas été abandonnée pour des raisons de politique interne.

Le deuxième passage de John Barnard chez Ferrari s'est peut-être avéré moins fructueux en innovation et en matière de quête incessante pour concevoir la voiture parfaite, mais il a débouché sur l'une des voitures les plus élégantes des années 90 (ainsi qu'une autre qui l'était nettement moins) ainsi que sur une fin victorieuse pour le moteur V12 en Formule 1. Certains pensent même que mise dans d'autres mains, la 412 T2, avant-dernière Ferrari conçue par Barnard, aurait pu prétendre au titre…

Barnard avait quitté Maranello depuis deux ans et demi lorsqu'à l'été 1992, Niki Lauda a commencé à lui téléphoner. Dans un premier temps, Barnard avait demandé à son entourage de dire à Lauda qu'il n'était pas là. Ferrari était au plus bas avec sa F92A et de grandes manœuvres devinrent nécessaires. Luca di Montezemolo avait pris le contrôle et recruté Lauda comme consultant. Jean Todt allait bientôt être débauché chez Peugeot et instaurer un changement radical, mais dans l'immédiat, Lauda faisait marcher son carnet d'adresses, approchant des gens qu'il estimait énormément : Gerhard Berger pour piloter et John Barnard pour superviser la partie technique.

partages
commentaires

Les pilotes de la Ferrari Driver Academy dans l'impasse ?

Mattia Binotto a admis que la Scuderia Ferrari peinait à trouver des opportunités en F1 pour les membres de la Driver Academy.

La science a sauvé Hamilton, pas la chance

À l'université de Cranfield, l'un des berceaux du Halo, on tient à rappeler que si Lewis Hamilton est sorti indemne de l'accrochage de Monza, c'est avant tout pour des raisons rationnelles.

Verstappen/Hamilton : la FIA aurait pu "marquer le coup" selon Horner

Dans une communication officielle qui intervient cinq jours après le Grand Prix d'Italie, Christian Horner a distillé au nom de Red Bull Racing plusieurs messages sans équivoque.

Hill : L'accrochage de Monza "démontre un manque de maîtrise de soi"

Damon Hill, s'il connaît parfaitement bien la tension que peut représenter un duel pour le titre de Formule 1, critique l'accident de Lewis Hamilton et Max Verstappen à Monza.

Ricciardo : "Quelque chose s'est emparé de moi"

Quelques jours après son succès à Monza, Daniel Ricciardo est revenu sur les fortes sensations intérieures qui l'animent lorsqu'il est question de F1.

Rétro 2017 - Le désastre Ferrari à Singapour

C'était il y a quatre ans : au départ du Grand Prix de Singapour, Sebastian Vettel sabordait en grande partie ses chances de titre mondial avec Ferrari, provoquant un carambolage inattendu.

Formule 1
17 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021

Todt : Le format actuel des Qualifs Sprint n'a "aucun sens"

Après une deuxième représentation moins réussie, les Qualifications Sprint ont été critiquées par plusieurs voix dans le paddock, dont celle de Jean Todt, président de la FIA.

Formule 1
16 sept. 2021
Mercedes : Red Bull "sera un adversaire bien plus fort" avec Pérez

Article précédent

Mercedes : Red Bull "sera un adversaire bien plus fort" avec Pérez

Article suivant

Un Alesi dans une Ferrari F1, trente ans après !

Un Alesi dans une Ferrari F1, trente ans après !
Charger les commentaires