Malgré une panne mécanique, Ocon a terminé sur une bonne note

partages
commentaires
Malgré une panne mécanique, Ocon a terminé sur une bonne note
Par : Willy Zinck
1 mars 2017 à 08:45

Pour ses retrouvailles avec Force India, le pilote français a soufflé le chaud et le froid en rencontrant un problème mécanique dans la matinée, avant de pouvoir se livrer à un plus long roulage dans l'après-midi.

Esteban Ocon, Sahara Force India F1 VJM10 s'arrête en piste
Esteban Ocon, Sahara Force India F1 VJM10
Esteban Ocon, Sahara Force India F1 VJM10
Esteban Ocon, Sahara Force India F1 VJM10
Esteban Ocon, Sahara Force India F1 VJM10 sort des stands
Esteban Ocon, Sahara Force India F1 VJM10
Esteban Ocon, Sahara Force India F1 VJM10 sort des stands
Esteban Ocon, Force India VJM10
Esteban Ocon, Force India VJM10

Après Sergio Pérez hier, Esteban Ocon a enfin pu prendre le volant de la Force India hier et commencer le travail de développement sur sa nouvelle machine. Auteur de 86 tours, le pilote français a pourtant connu une journée contrastée.

Le Normand a en effet dû écourter son roulage dans la matinée en raison d'un problème au niveau des échappements de sa VJM10. Un bris similaire à celui qui a affecté la voiture de son coéquipier hier. 

Mais l'équipe a usé d'huile de coude pour permettre à la voiture de reprendre la piste dans l'après-midi. "Ce fut une bonne journée, ça a été un bon test", a confirmé Ocon. "On a eu quelques petits soucis dans la journée mais on a pu rattraper le temps perdu et faire un bon nombre de tours. On a pu prendre une bonne direction de travail, voir comment la voiture se comportait, voir comment l’améliorer."

Auteur du cinquième temps avec des gommes supertendres, le Français a terminé la séance à un peu plus d'une seconde et demie du meilleur temps de Kimi Räikkönen. Une première prestation au profit de l'équipe indienne de bonne qualité alors que le Français a pris un soin tout particulier à se préparer pour cet événement. "Physiquement parlant je vais bien. Je me suis préparé pour plus dur que ça, mais à voir maintenant en qualifs comment cela va être. C’est plus physique. Plus physique que l’année dernière. Ça passe plus vite dans les virages, mais les plus gros gains c’est vraiment dans les virages lents en fait."

Avec des dimensions et une masse globale plus importante, les nouvelles F1 de 2017 requièrent encore plus de dextérité de la part des pilotes cette saison. Un élément qui peut perturber la bonne acclimatation d'un tout jeune pilote comme Ocon, même si celui-ci a déjà participé à neuf Grands Prix l'an passé pour le compte de Manor. "La voiture est plus facile à piloter sur un tour et en pneus soft, mais c’est plus difficile avec les pneus durs car on perd facilement la voiture. Étant donné comment la voiture est large et lourde, c’est difficile de la rattraper."

Retrouvailles avec Force India

Le pilote français peut néanmoins compter sur le soutien du personnel de Force India, qu'il connaît bien puisqu'il avait déjà participé à des essais au profit de l'équipe indienne, il y a deux ans, même si le turnover semble avoir été important au sein du staff. "Je suis allé rencontrer tout le monde à l’usine, dans tous les départements, pour essayer de savoir qui travaille où. C’est difficile de se rappeler de tous les noms, il y a tellement de monde, mais je fais de mon mieux. Cela a beaucoup changé, à coup sûr. Mais les gens sont les mêmes à l’ingénierie. L’équipe est aussi plus importante comparée à la dernière fois où j’ai piloté pour eux. Mais la motivation et la façon de travailler sont toujours les mêmes."

Le volant de la Force India sera cédé demain à Alfonso Celis Junior. Les deux pilotes titulaires de l'équipe, Sergio Pérez et Esteban Ocon, se partageront tour à tour la voiture lors de de l'ultime journée, jeudi.

Article suivant
Les F1 2017, les plus rapides de l'histoire ?

Article précédent

Les F1 2017, les plus rapides de l'histoire ?

Article suivant

Suspensions - La FIA contrôle tous les teams et ordonne un changement

Suspensions - La FIA contrôle tous les teams et ordonne un changement
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Esteban Ocon
Auteur Willy Zinck