Manor affirme avoir "100%" de chances de rouler à Sepang

Après l'épisode manqué du Grand Prix d'Australie, durant lequel les monoplaces n'ont jamais pris la piste, l'équipe Manor s'est attirée les foudres de Bernie Ecclestone. Le grand argentier s'est dit convaincu que l'ex équipe Marussia savait pertinemment qu'elle ne pourrait pas courir et qu'elle avait berné tout le monde.

La FIA s'était emparée du dossier mais n'avait finalement pas sanctionné l'équipe. Cependant, la clémence des instances pourrait s'arrêter là et, si Manor ne prend pas la piste ce week-end à Sepang, les sanctions devraient tomber.

Du côté de l'écurie, le montage des monoplaces s'est déroulé comme prévu cette semaine en Malaisie, comme ce fut déjà le cas à Melbourne. Des soucis logiciels avaient été mis en avant pour expliquer l'absence de roulage il y a dix jours, sur fond d'accord financier délicat à trouver avec Ferrari, qui fournit des unités de puissance à Manor.

John Booth assure néanmoins que Will Stevens et Roberto Merhi prendront bel et bien la piste vendredi matin lors des premiers essais libres.

"Oui, c'est 100% certain", affirme le Team Principal à Autosport. "Nous avons fait beaucoup de progrès en Australie et la plupart des problèmes logiciels étaient résolus le dimanche après-midi car nous n'avons pas perdu de temps là-bas. L'assemblage de la voiture ici s'est vraiment bien passé et nous devrions sortir [du garage] à 10 heures [vendredi] matin."

"Avec ces voitures, vous êtes toujours en intervention de crise, mais nous pensons que nous sommes en position de démarrer les voitures une fois qu'il y aura les batteries."

A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes John Booth , Bernie Ecclestone , Will Stevens , Roberto Merhi
Type d'article Actualités
Tags fia, manor, sepang