Manor aurait trouvé un accord financier avec Ferrari

Tandis que Manor a confirmé sa volonté d'être sur la grille de départ du Grand Prix d'Australie, le 15 mars prochain, l'entité dirigée par John Booth s'applique actuellement à reformer une équipe de course

Tandis que Manor a confirmé sa volonté d'être sur la grille de départ du Grand Prix d'Australie, le 15 mars prochain, l'entité dirigée par John Booth s'applique actuellement à reformer une équipe de course. Une tâche qui pourrait être facilitée par le gain en dollars de la neuvième place du championnat 2014 des constructeurs, une somme uniquement délivrée si l'équipe apporte la garantie qu'elle disputera la saison 2015.

Manor n'a pas encore officiellement communiqué le nom de ses nouveaux investisseurs, même si Motorsport.com avance le nom de Stephen Fitzpatrick, patron de l'entreprise Ovo. Ce dernier avait déjà été cité chez Caterham l'an dernier et aurait finalement choisi de contribuer au sauvetage de l'ancienne écurie Marussia.

Côté motoriste, le nouveau Directeur de la Scuderia Maurizio Arrivabene affirmait la semaine dernière que Ferrari acceptait de fournir Manor, mais aucun accord écrit n'avait encore été validé. La dette de l'équipe de Booth envers Ferrari court toujours puisque les moteurs 2014 n'avaient pas été payés mais, en réalité, cette somme évaluée à 180 millions d'euros ne serait pas considérée par Ferrari comme étant la responsabilité de Manor. C'est en effet le patron de Marussia Motors, Andrei Cheglakov, qui aurait trouvé un accord avec Maranello l'an dernier.

Un accord pour 2015 ?

Plusieurs sources indiquent dès lors qu'un accord aurait été trouvé entre Manor et Ferrari concernant la saison 2015. Le prix des unités de puissance (datant de 2014) équivaudrait à 1 million d'euros par course pour les dix premières épreuves du championnat. Le motoriste italien serait ensuite prêt à fournir à Manor le moteur 2015 durant la seconde partie de saison pour une somme encore inconnue.

L'effet pervers de cet accord financièrement avantageux est que Manor devrait alors préparer sa voiture afin qu'elle puisse être adaptée cet été, au moment d'intégrer l'unité de puissance 2015.

En attendant, Ferrari veut logiquement obtenir certaines garanties avant de se mettre au travail. L'équipe McLaren a quant à elle confirmé qu'elle ferait au mieux pour soutenir Manor

en reconduisant leur partenariat technique

. Au sein du microcosme F1, tout le monde semble disposé à aider John Booth et Graeme Lowdon, lesquels devront cependant faire face à des défis logistiques immenses d'ici au Grand Prix d'Australie, qui a déjà lieu dans quinze jours.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes John Booth
Équipes McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités