Manor/Marussia - Les 107% peuvent-ils jamais être atteints?

Les difficultés de Manor/Marussia en ce début d'année sont la conséquence immédiate du placement sous administration de l'équipe durant l'hiver –gelant ainsi la conception de l'auto 2015-, après avoir manqué les dernières courses de la saison 2014.

Absent des essais hivernaux de février, le team s'est présenté sous respiration artificielle en Australie, mais a une nouvelle fois été incapable de faire rouler ses autos en raison de difficultés à finaliser le package, dépendant intrinsèquement d'un fournisseur Ferrari avec qui les tractations étaient encore en cours.

En Malaisie, Manor a enfin réussi à prendre la piste, sans toutefois parvenir à entrer un temps qualificatif situé dans les 107% de la référence de Q1. Un manque de performance logique avec l'auto 2014, qui aurait dû être sanctionné par une non-participation au Grand Prix, mais pardonné les commissaires de la FIA, disposés à laisser le team faire ses preuves en course. 

Les 107% peuvent-ils être atteints?

Désormais, c'est avec le risque de ne jamais réellement se montrer dans la fenêtre des 107% que se présente Manor sur les manches à venir du calendrier. Aucune date n'a été annoncée pour la mise en piste d'une possible monoplace 2015 équipée d'une unité de puissance Ferrari ragaillardie, et le train de développement intensif amorcé par les tops teams ne laisse que peu d'espoir de voir Marussia de nouveau entrer dans la zone des équipes justifiables en piste.

"Ça va être vraiment difficile car ils roulent globalement avec la voiture de l'an dernier sans réel développement", reconnait l'ingénieur Gary Anderson pour Autosport. "Selon les sollicitations du circuit, je pense qu'ils vont initialement flotter çà et là autour des 107%, mais l'équipe doit continuer à travailler tête baissée et à se réorganiser.  Par la suite, espérons qu'il y aura assez de budget pour apporter des développements".

Anderson pense néanmoins qu'en cas de survie à ces mois difficiles, le team pourrait remonter dans les 107%, qui représentent plus de 6s de retard au tour sur un circuit type bouclé en 1m30s.

"Aux alentours de la mi-saison, je pense qu'ils seront régulièrement dans les 107%. S'il n'y a pas d'argent, alors ils pourraient ne pas être là du tout.

Participer en F1 ne devrait pas seulement être une question d'être dans les 107%; ça devrait être une question de compétitivité avec les teams qui sont juste devant vous. Manor est loin derrière les équipes de premier plan, et pour moi, c'est le grand problème de la F1 : cela fait que c'est vu par le spectateur moyen comme deux divisions".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Chine
Circuit Shanghai International Circuit
Pilotes Gary Anderson , Will Stevens , Roberto Merhi
Équipes Manor Racing
Type d'article Actualités
Tags développement, manor, marussia, performance, team