Mansell : "Ce sera dur pour McLaren"

partages
commentaires
Mansell :
18 janv. 2018 à 16:30

L'ancien pilote britannique estime que l'écurie de Woking aura beaucoup de travail pour rivaliser avec Red Bull et Renault cette saison, à unité de puissance égale.

Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Stoffel Vandoorne, McLaren, rentre au stand
Nigel Mansell
Aileron arrière de la McLaren MCL32
Lando Norris, McLaren MCL32
Podium : le deuxième, Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08, fait des donuts
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H

Invité de marque lors du salon Autosport International la semaine dernière, Nigel Mansell a livré son sentiment sur la saison à venir en Formule 1. Le Champion du monde 1992 aura notamment un œil très attentif sur la performance de McLaren, qui vit cet hiver un tournant majeur en passant de la motorisation Honda à celle de Renault.

Après avoir vanté les qualités de son châssis tout au long de la saison dernière, l'écurie de Woking va disposer d'une unité de puissance réputée plus performante et plus fiable, mais de la théorie à la pratique, rien ne sera simple prévient Mansell. Le Britannique espère par ailleurs que Renault équipera ses clients de la même manière que son équipe d'usine, tel que cela a été annoncé.

"Ce sera dur [pour McLaren], mais j'espère qu'ils seront en mesure d'être très proches, et j'espère aussi que Renault sera très équitable dans la fourniture de ses moteurs", confie Nigel Mansell à Motorsport.com. "Évidemment, Mercedes ne veut pas les motoriser car ils ne veulent pas d'eux comme concurrent." 

"Ce qui est le plus dur en F1, c'est d'avoir un peloton de niveau équitable. Nous avons besoin d'une concurrence plus équilibrée, nous avons besoin de 26 voitures sur la grille et il est nécessaire de ne pas dépenser une fortune pour essayer de contourner le règlement."

Hamilton "grand favori"

Côté pronostic, Nigel Mansell considère Lewis Hamilton comme étant le "grand favori" de la saison à venir, avec comme atout évident la possibilité de s'appuyer sur une équipe Mercedes qui domine la F1 depuis son entrée dans l'ère hybride en 2014. Mais il ne désespère pas de voir la concurrence venir se frotter de plus près à son compatriote.

"La force de Lewis, c'est l'équipe Mercedes", insiste Mansell. "La profondeur et la capacité de l'équipe Mercedes sont inégalées en Formule 1. Cette année, j'espère qu'un peu plus d'équipes seront au rendez-vous mais pour moi, Lewis est le grand favori pour remporter un titre de plus en 2018."

"J'espère que Sebastian Vettel surmontera ses petites difficultés de 2017 et que nous pourrons vivre une année fantastique. Red Bull devrait être un challenger. Daniel Ricciardo est un pilote merveilleux et Max Verstappen est prêt à tenter de remporter son premier titre mondial."

Prochain article Formule 1
Cosworth veut s'allier à Aston Martin pour un moteur F1

Previous article

Cosworth veut s'allier à Aston Martin pour un moteur F1

Next article

1981 - Jacques Laffite et Gilles Villeneuve s’illustrent au Canada

1981 - Jacques Laffite et Gilles Villeneuve s’illustrent au Canada
Load comments

À propos de cet article

Séries Formule 1
Type d'article Contenu spécial