Mansell - "Hamilton pourrait battre le record de Schumacher"

Le Champion du Monde 1992, Nigel Mansell, considère que Lewis Hamilton pourrait faire mieux que Michael Schumacher et remporter par conséquent... huit titres de Champion du Monde. 

Son compatriote a cependant encore du chemin à faire, puisqu’il en compte deux à ce jour et se trouve bien placé pour en obtenir un troisième, ce qu’il a quand même admis.

La route est longue, oui, mais c’est possible car l’équipe Mercedes voudra encore très longtemps être la meilleure parmi les meilleures,”a-t-il ajouté.

Tout le monde sait que je suis fan de Lewis,” avait dit en préambule l’ancien moustachu sur le plateau de Sky Sports, comme pour devancer les reproches qui pourraient lui être faits de ne pas être objectif. “Mais il fait un travail incroyable et Mercedes est de loin la meilleure équipe actuellement. Avec son soutien, il pourrait peut-être aller menacer le record de Michael.”

Admiratif du style tout en attaque d’Hamilton – ce qui n’est pas étonnant venant de lui –, l’aîné de celui-ci, qui reste le septième pilote à avoir signé le plus de victoires dans l’histoire du Championnat du Monde (31 au total), apprécie moins la F1 actuelle et reconnaît avoir parfois du mal à reconnaître ce sport qui a fait sa gloire.

Certains points du règlement doivent être modifiés et il faut ajouter un peu de magie,” dit-il. “Le KERS est quelque chose de très bien car il peut être géré par le pilote tour après tour, que ce soit pour attaquer ou pour se défendre, mais il faut supprimer certaines aides au pilotage pour laisser ces garçons conduire et courir comme avant.”

Avec le DRS, par exemple, les pilotes peuvent faire autre chose en attendant une fois qu’ils savent où il va pouvoir les aider à dépasser un adversaire.”

Il y a trop d'aides au pilotage et trop d'ingénieurs pour dire aux pilotes ce qu'ils doivent faire.

Nigel Mansell

Pour Mansell, les pilotes actuels ne se voient pas offrir l’opportunité d’exprimer combien ils font un métier fabuleux car il y a trop d’aides au pilotage, et trop d’ingénieurs pour leur expliquer ce qu’ils doivent faire.

Ce qu’il y avait de génial à notre époque,” a-t-il rappelé, “c’est que nous devions trouver nous-mêmes le bon équilibre pour la voiture.”

Nigel Mansell avait quitté la F1 par la petite porte il y a tout juste 20 ans, après quelques courses seulement sur McLaren, alors qu’il aurait pu s’en aller sur une victoire dans la dernière manche de la saison 1994 en Australie.

Seulement, voilà : Frank Williams, qui l’avait rappelé pour succéder au regretté Ayrton Senna quelques mois plus tôt, avait décidé de ne pas le garder pour 1995. La fierté de Mansell avait peut-être pris le dessus, mais sa passion était toujours au moins aussi grande.

A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Michael Schumacher , Nigel Mansell , Lewis Hamilton
Type d'article Actualités
Tags hamilton, mansell, schumacher