Marc Gené voit Ferrari jouer le titre mondial

Ancien pilote de Formule 1 et actuel pilote d'endurance chez Nissan, Marc Gené conserve un regard avisé sur la catégorie reine du sport automobile.

Gené a notamment vu son compatriote Fernando Alonso faire un choix de carrière discutable en quittant Ferrari pour McLaren après cinq années passées au sein de la Scuderia sans titre mondial et surtout une saison sans victoire en 2014.

Or, Ferrari et Vettel mènent la vie dure à Mercedes cette saison, alors que McLaren et son nouveau partenaire Honda sont en grande difficulté. Alonso n'a toujours pas marqué le moindre point, mais selon Gené, il faut regarder plus loin que les résultats bruts.

"Des résultats différents, ça ne fait pas tout, surtout quand on parle d'une période de plusieurs années", souligne l'Espagnol. "Par exemple, je prends désormais des décisions pas tant en fonction des résultats mais en fonction de là où je veux être".

Personne ne l'y a forcé, c'était sa décision et il y a beaucoup réfléchi

Marc Gené

"L'avenir nous dira si le niveau des résultats est bon et quel est son niveau de satisfaction. S'il a dit qu'il est heureux là où il est, alors c'est clairement la décision qu'il voulait prendre".

Il est évident que les résultats de ce début de saison doivent être difficiles à avaler pour le double Champion du Monde, mais Gené lui fait confiance pour l'avenir.

"Si on se concentre sur ce que nous avons vu en 2015, il n'y a pas de doute que la meilleure option était de rester chez Ferrari", reconnaît-il. "Mais j'imagine qu'il a pris la décision en pensant davantage au moyen-terme, parce que personne ne l'y a forcé, c'était sa décision et il y a beaucoup réfléchi".

La Scuderia peut-elle jouer le titre?

En marge de son baquet de pilote d'endurance, Gené occupe depuis 2011 le rôle de pilote de développement de la Scuderia Ferrari après avoir passé six ans à Maranello comme pilote d'essais. L'Espagnol était toutefois loin d'avoir anticipé les progrès de l'équipe par rapport à l'an dernier.

"Dans mes quinze années en F1, je n'ai jamais vu un tel pas en avant d'une année sur l'autre sans changement de réglementation", affirme-t-il.

"Si nous continuons à progresser, alors il est clair qu'il y aura le temps de se battre pour le championnat. Ce n'était pas notre objectif avant le début de la saison, et nous savons que nous ne sommes pas favoris, mais nous sommes assez proches pour au moins essayer", conclut-il.

A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Marc Gene , Fernando Alonso
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités
Tags alonso, déclaration, gene, transfert