Márquez : La F1, "c'est clair que je recommencerai"

partages
commentaires
Márquez : La F1, "c'est clair que je recommencerai"
Par :
22 juin 2018 à 07:30

Enchanté par son test avec une Formule 1, le Champion du monde MotoGP prend rendez-vous pour d'autres expériences du même type.

Marc Marquez teste la Toro Rosso F1
Marc Marquez, teste la Toro Rosso F1
Marc Marquez, teste la Toro Rosso F1
Marc Marquez, teste la Toro Rosso F1
Marc Marquez, teste la Toro Rosso F1
Marc Marquez teste la Toro Rosso F1
Marc Marquez teste la Toro Rosso F1
Marc Marquez teste la Toro Rosso F1, Mark Webber
Marc Marquez
Marc Marquez teste la Toro Rosso F1

Le timing des choses pouvait paraître un peu maladroit au premier abord, mais les choses avaient été prévues de longue date : pendant que le monde de la moto découvrait avec une certaine stupeur que Repsol Honda préparait le recrutement de Jorge Lorenzo pour les saisons 2019 et 2020, et se demandait instantanément ce qu'il adviendrait de l'avenir dans la discipline reine de Dani Pedrosa dont le départ venait tout juste d'être officialisé, Marc Márquez réalisait un petit rêve en se retrouvant au volant d'une Red Bull Racing motorisée par un moteur Renault, et repeinte aux couleurs de Toro Rosso Honda, le tout en compagnie de son (actuel) équipier espagnol.

Amené à commenter son expérience sur le Red Bull Ring quelques jours plus tard, à son arrivée sur les lieux du Grand Prix en Catalogne, le Champion du monde en titre, qui dispose comme Lorenzo de deux années de contrat avec Repsol Honda en MotoGP, a rejeté l'idée d'une reconversion vers un avenir à quatre roues dans un avenir proche.

"J'ai dit quelques fois qu'on ne sait jamais. Si l'on me demandait maintenant, je pourrais dire que je vais toujours rester avec Honda car c'est ce que je ressens et que j'ai signé deux ans de plus. On cherche parfois plus de motivation ou quelque chose de différent, mais je n'ai pas besoin de ça ; je me sens bien et ils me respectent beaucoup. Plus que la performance et le salaire, si vous sentez du respect chez un grand constructeur, c'est le plus important pour moi."

Le test Toro Rosso a procuré beaucoup de plaisir à Márquez, qui a entendu des plaisanteries, mais aussi quelques suggestions plus sérieuses quant à l'éventualité qu'il tente un tout nouveau type de défi sur piste. L'homme qui a secoué le MotoGP ces dernières années n'aura que 27 ans au terme de sa prolongation de contrat avec Repsol Honda...

"Tout d'abord, quand j'étais enfant, j'ai choisi les deux roues et je pense que c'était le bon choix", s'amuse l'Espagnol, comblé. "C'était chouette au Red Bull Ring et les temps au tour n'étaient pas mauvais. Mais une chose est de faire un test seul au Red Bull Ring, et une autre… Imaginez-moi en F1 à Monaco, ce serait plus dangereux ! Rien que de sortir ! C'est vrai… J'ai parlé avec le Dr Marko et Mark Webber et ils ont commencé à blaguer, à demander si je serais prêt pour 2021 : parfois sérieusement, parfois moins !"

Après cette première expérience, Márquez assure en tout cas de manière catégorique qu'il saisira toute opportunité se présentant dans le futur de reprendre le volant d'une Formule 1 pour le plaisir et tester ses capacités. Le pilote du giron Red Bull est désormais conscient des domaines dans lesquels il lui faudrait se perfectionner pour obtenir plus d'une monoplace à quatre roues.

"Le cou, ça allait. Plus que les virages, c'est le point de freinage : je voyais mes jambes à chaque fois car je n'avais pas assez de force ! Mais c'est clair que je recommencerai dans le futur."

Article suivant
Vandoorne : "L'an dernier, notre châssis était sûrement meilleur"

Article précédent

Vandoorne : "L'an dernier, notre châssis était sûrement meilleur"

Article suivant

Lowe : Williams "n’a absolument pas abandonné" 2018

Lowe : Williams "n’a absolument pas abandonné" 2018
Charger les commentaires
Soyez le premier à recevoir toute l'actu