Marchionne - Ferrari sera dans le match en 2016

Près d’un an après sa prise de pouvoir à la tête de Ferrari, Sergio Marchionne se félicite du retour en forme de l’écurie en Formule 1 et du travail accompli par les nouvelles personnes mises en place au cours des derniers mois.

Le Cheval Cabré n’est pas encore revenu en sommet, mais sa convalescence est efficace et les deux victoires décrochées cette saison par Sebastian Vettel sont là pour en témoigner. Si Ferrari tente de titiller Mercedes chaque week-end, la supériorité du constructeur allemand reste évidente, mais Marchionne est convaincu que ce ne sera plus le cas dès la saison prochaine. 

"Pour 2016, tous les paris sont ouverts", prévient-il avec aplomb. "Je crois que nous allons entrer dans cette saison avec un moteur complètement repensé et une nouvelle voiture, et je suis assez à l’aise quant à l’idée de voir Ferrari redevenir un véritable compétiteur plutôt qu’un artiste qui rattrape son retard, ce qui a dû être fait en 2015."

Nouveau timing pour le développement

Pour celui qui est également président du groupe Fiat, la confiance pour 2016 provient notamment du changement de philosophie et d’approche de l’équipe dirigée par Maurizio Arrivabene en termes de développement. En se focalisant sur les progrès 2015 tout en pensant à la saison prochaine, Ferrari estime prendre le meilleur chemin possible. 

"En 2016, ce sera un environnement complètement différent", assure Marchionne. "Nous travaillons sur l’unité de puissance 2016 depuis longtemps maintenant." 

"La différence entre cette année et les autres saisons est que nous n’avons jamais abandonné 2015 ; cette année reste le centre de notre travail de développement et c’est pourquoi nous sommes là aujourd’hui, sur la première ligne. Les dernières saisons nous aurions abandonné après les premiers ennuis et nous aurions commencé à travailler sur l’année suivante. Nous avons fait les deux à la fois, avec les mêmes coûts, mais je crois que nous avons mis l’accent sur 2015 et 2016."

Marchionne enfonce l’ancien staff

Tandis que certains membres aujourd’hui débarqués de la Scuderia, comme Nikolas Tombazis dernièrement, revendiquent la paternité du retour en forme de l’équipe italienne cette saison, Marchionne préfère appuyer là où ça fait mal. Valorisant le staff en place, il affirme que des décisions cruciales ont été prises au dernier moment en fin d’année 2014 pour éviter une nouvelle saison blanche. 

"Je suis ravi du travail que Maurizio a fait. Je crois qu’avec lui, James Allison, les gars qui ont travaillé sur le moteur, [Lorenzo] Sassi, il y a un tas de gens qui ont vraiment travaillé avec acharnement au cours des douze derniers mois pour vraiment remédier à ce que je considère comme certaines insuffisances techniques graves dans la manière dont la voiture était préparée pour 2015", détaille Marchionne. 

"Ces problèmes sont principalement derrière nous. Je pense que nous traînons aujourd’hui certaines limitations techniques au niveau du développement de puissance car il y a des problèmes qui ne pouvaient pas être fixés avec le temps que l’on avait. Ce problème est probablement derrière nous désormais pour ce qui est de 2016."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités
Tags maranello, scuderia, sergio marchionne