Marcus Ericsson déçu de son accident

Marcus Ericsson a connu une nouvelle séance difficile lors des qualifications du Grand Prix du Canada

Marcus Ericsson a connu une nouvelle séance difficile lors des qualifications du Grand Prix du Canada.

Sur le circuit de Montréal, où les murs sont toujours très proches, l'erreur ne pardonne pas. Ericsson en a fait l'amère expérience lorsqu'il a perdu le contrôle de sa Caterham CT05, heurtant le mur par l'arrière-gauche. C'est la troisième fois de l'année que le Suédois endommage sa monoplace en qualifications, après ses erreurs de Malaisie et de Monaco.

"Nous avons pris la piste tôt, en Q1, pour le premier des deux runs en supertendres", détaille le pilote Caterham. "J'ai encore eu des difficultés pour faire chauffer mes pneus sur les deux runs, mais le niveau de performance était un peu meilleur que ce lors de la séance matinale, donc j'ai pu attaquer un peu plus fort. Malheureusement, lors de mon dernier tour lancé, j'ai perdu l'arrière de la voiture au virage 9 en arrivant derrière deux autres voitures, et j'ai percuté le mur, ce qui a mis fin à mes qualifs".

"On peut légitimement dire que le weekend a été difficile pour moi et pour toute l'équipe. Nous ne sommes tout simplement pas assez bons ici et cela va rendre la course très difficile, mais je suis prêt à faire de mon mieux et c'est pareil pour tout le monde dans l'équipe", conclut un Ericsson qui refuse de se résigner.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Marcus Ericsson
Type d'article Actualités