Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
25 sept.
EL2 dans
01 Heures
:
24 Minutes
:
41 Secondes
23 oct.
Prochain événement dans
27 jours
31 oct.
Prochain événement dans
35 jours
13 nov.
Prochain événement dans
48 jours
04 déc.
Prochain événement dans
69 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
76 jours

Marko : Albon est moins mauvais qu'il n'en a l'air

partages
commentaires
Marko : Albon est moins mauvais qu'il n'en a l'air
Par :

Malgré un rapport de force qui semble être à sens unique entre Max Verstappen et Alexander Albon chez Red Bull Racing, Helmut Marko prend la défense de l'Anglo-Thaïlandais.

À première vue, ce début de saison est particulièrement difficile pour Alexander Albon. Le pilote Red Bull a déjà encaissé un 6-0 en qualifications face à Max Verstappen, avec un déficit moyen de 0"552 sur le sec. En course, Albon peine également à suivre le rythme de son coéquipier – en partie car il est dans le trafic à cause de ses mauvaises performances en qualifications, mais pas seulement. Après avoir joué le podium en Autriche, il a fini à 11 secondes de Verstappen en Styrie, à 70 secondes en Hongrie, à 27 secondes en Grande-Bretagne, à 39 secondes au GP du 70e Anniversaire et à 99 secondes en Espagne.

Lire aussi :

D'après Helmut Marko cependant, Albon faisait partie des pilotes les plus rapides à Silverstone. "La perception des performances d'Albon est pire que la réalité", estime le conseiller de Red Bull en sport automobile dans un entretien avec Motorsport.com. "À Barcelone, nous sommes allés trop loin en termes de réglages, en tentant de lui donner un train arrière plus stable. Peu importe quel type de pneus il avait, dur, medium ou tendre : au bout de huit tours, nos températures étaient hors de la fenêtre. Donc il glissait partout."

"Ses qualifications étaient meilleures. Et ce qui est complètement oublié, c'est que lors des deux courses de Silverstone, il était le plus rapide dans le deuxième relais – plus rapide que Verstappen. Il a également prouvé au Red Bull Ring que quand il est dans son rythme, il est absolument rapide."

Dans les faits, le rythme des Red Bull était difficilement comparable au Grand Prix de Grande-Bretagne en raison de leurs stratégies très différentes, mais une telle comparaison n'est pas favorable à Albon, qui a perdu 23 secondes en 12 tours avec des pneus durs sept tours plus usés. L'Anglo-Thaïlandais a ensuite chaussé des mediums rodés, 17 tours après l'arrêt de Verstappen, mais ne lui a repris que quatre secondes en 18 tours.

Alex Albon, Red Bull Racing RB16, Max Verstappen, Red Bull Racing RB16

Au Grand Prix du 70e Anniversaire, Albon et Verstappen avaient tous deux des pneus durs pour le dernier relais, adoptés deux tours plus tôt par le numéro 23, qui a néanmoins laissé filer quelques secondes sur son partenaire.

Quoi qu'il en soit, Marko poursuit son éloge de son jeune pilote : "Albon est très bon quant à son retour technique. Ses performances en course sont très bonnes, et surtout dans les virages rapides, il est au niveau de Verstappen. Après, il perd deux dixièmes en un virage. Mais ce n'est pas un problème pour nous. Nous allons mener ça à bien."

Albon est le pilote le moins expérimenté en Formule 1 à avoir couru pour Red Bull, ayant rejoint l'écurie après seulement 12 Grands Prix disputés chez Toro Rosso, dont le directeur Franz Tost estime que les jeunes pilotes ont besoin de plus de temps pour progresser. Pour Marko, ce n'est toutefois pas une excuse pour ne pas être performant ; l'Autrichien se rappelle mieux que quiconque que Verstappen a remporté sa première victoire dès son premier Grand Prix chez Red Bull en 2016, alors qu'il découvrait sa monoplace au pied levé.

"Verstappen n'a pas eu tant de temps non plus. Peut-être que l'opinion de Franz Tost est un peu trop conservatrice. Ceux qui ne peuvent pas gérer ça n'auraient probablement pas réussi une carrière au sommet, de toute façon. Quoi qu'il en soit, de tels pilotes ne conviennent pas à Red Bull Racing", conclut-il, intraitable.

Propos recueillis par Christian Nimmervoll

Related video

Un an après sa victoire, Leclerc se prépare à souffrir à Spa

Article précédent

Un an après sa victoire, Leclerc se prépare à souffrir à Spa

Article suivant

EL1 - Les Mercedes en tête, les Haas au garage

EL1 - Les Mercedes en tête, les Haas au garage
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Alexander Albon
Équipes Red Bull Racing
Auteur Benjamin Vinel