Formule 1 GP d'Italie

Marko s'excuse après une remarque discriminante sur Pérez

Helmut Marko a publié un communiqué pour présenter ses excuses après une remarque discriminante visant Sergio Pérez.

Helmut Marko, Consultant, Red Bull Racing et Sergio Perez, Red Bull Racing

Photo de: Alexander Trienitz / Motorsport Images

Quelques jours après une remarque qui n'était pas passée inaperçue sur Sergio Pérez, Helmut Marko a été contraint de présenter ses excuses ce vendredi, via un communiqué.

La déclaration en question a eu lieu lundi, au lendemain du Grand Prix d'Italie 2023 de F1, pour la chaîne autrichienne Servus TV, détenue par Red Bull. Évoquant les performances de Pérez, le responsable de l'écurie autrichienne a tenté une comparaison entre le Mexicain et les deux Champions du monde de F1 de l'écurie, le Néerlandais Max Verstappen et l'Allemand Sebastian Vettel.

"Nous savons qu'il [Pérez] a des problèmes en qualifications", a ainsi d'abord lancé Marko, avant d'ajouter : "Il fluctue, il est sud-américain et dans sa tête il n'est tout simplement pas aussi pleinement concentré que l'étaient Max ou Sebastian."

Une remarque discriminante, et accessoirement inexacte puisque le Mexique est situé en Amérique du Nord, qui a rapidement créé la polémique et qui a visiblement obligé, après quelques jours, l'ancien pilote de 80 ans à présenter ses excuses par le biais d'un communiqué rendu public par Servus TV.

"Au sujet de ma remarque sur Sergio Pérez, [lors de l'émission] 'Sport und Talk' de Servus TV de ce lundi 4 septembre : je tiens à m'excuser pour ma remarque blessante et à préciser que je ne crois pas que l'on puisse établir des généralités sur les gens de n'importe quel pays, de n'importe quelle couleur de peau, de n'importe quelle ethnie. J'essayais de faire comprendre que les performances de Checo ont fluctué cette année, mais qu'il était erroné d'attribuer cela à son héritage culturel", peut-on lire.

Des déclarations qui, sur le fond, s'inscrivent dans un contexte difficile pour Sergio Pérez, actuellement second du championnat pilotes mais largement distancé par Verstappen, après une série d'épreuves en deçà des attentes au volant d'une monoplace avec laquelle le double Champion du monde en titre a remporté les 10 derniers Grands Prix et un total de 12 épreuves sur les 14 disputés.

S'il a gagné deux courses sur les quatre premières cette année, Pérez a depuis largement dévissé, accusant un retard de 145 unités à huit courses de la fin. Son avenir au sein de l'écurie rejointe en 2021 est, au moins pour ce qui concerne l'après 2024, largement remis en question, certaines rumeurs évoquant même une fin de collaboration dès 2023.

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent La F1 veut modifier les règles 2025 face à des données aéro alarmantes
Article suivant Button : "J'aurais plus peur d'affronter Verstappen que Hamilton"

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse