Marko : "Quelque chose doit changer" avec les limites de piste

Le conseiller Red Bull Helmut Marko estime que "quelque chose doit changer" concernant les limites de piste en F1 après que le meilleur tour de Max Verstappen a été annulé à la suite d'un passage hors piste au GP du Portugal.

Marko : "Quelque chose doit changer" avec les limites de piste

En fin de course, alors que Sergio Pérez avait fini par s'arrêter au stand pour changer de pneus et que Valtteri Bottas avait profité de l'écart avec le Mexicain pour faire de même et aller s'emparer du meilleur tour, Red Bull a offert à Max Verstappen l'opportunité de glaner ce point supplémentaire dans le contexte d'une lutte pour le moment serrée entre Lewis Hamilton et lui.

Le Néerlandais, chaussé de pneus tendres, a bien signé un temps qui aurait dû lui permettre d'emporter le meilleur tour et de s'emparer de cette unité, toutefois il l'a fait en dépassant les limites de piste au virage 14. Or, comme cela est prévu par le règlement et indiqué dans les Notes du directeur de course, cette situation doit conduire à une annulation du temps signé, ce qui a rapidement été le cas ici, ramenant l'unité entre les mains de Bottas.

Lire aussi :

Si Verstappen n'a pas apprécié d'apprendre la nouvelle en direct durant l'interview d'avant-podium, expliquant à tort que les limites n'étaient pas contrôlées à cet endroit, Helmut Marko n'y a pas vraiment goûté non plus. Le dirigeant autrichien ne manque pas de rappeler que son pilote a déjà payé un lourd tribut dans le domaine en 2021 puisque son dépassement pour la première place à Bahreïn avait été jugé illégal car s'étant terminé hors piste et son premier temps de la Q3 à Portimão, qui aurait suffi pour la pole, a été annulé.

"Maintenant, nous avons perdu la victoire, le meilleur tour et la pole position", a déclaré Marko sur Sky Sports Allemagne après la course en référence à ces différents cas. "Jamais deux sans trois. J'espère que c'est la fin de tout ça."

"Quelque chose doit changer. Soit vous faites une limite avec des vibreurs, soit avec des graviers ou autre chose. Si vous sortez, il y a une pénalité automatique. [Lando] Norris a dépassé [Sergio] Pérez, il est sorti avec ses quatre roues, et il n'y a pas eu de conséquences. Donc ce n'est pas cohérent, et ce n'est pas de la course quand on jongle avec les règles comme ça."

Dans le cas de Norris, en réalité, le Britannique est allé au large en sortie de virage 4 puis a doublé Pérez à l'épingle, dans deux actions distinctes. Malgré tout, le Mexicain partage l'opinion de Marko sur cet exemple : "J'ai regardé mes rétroviseurs et je me suis dit que Lando était totalement en dehors des limites de la piste."

"Par conséquent, je n'ai pas défendu la position de manière acharnée, en pensant qu'il allait me rendre la place, mais j'ai probablement mal jugé. Il m'a fallu quelques tours pour dépasser Lando et cela a créé l'écart avec les leaders, et j'étais alors pratiquement éliminé de la course."

partages
commentaires

Related video

Räikkönen fautif dans l'accrochage avec Giovinazzi

Article précédent

Räikkönen fautif dans l'accrochage avec Giovinazzi

Article suivant

La pénalité de Räikkönen à Imola est maintenue

La pénalité de Räikkönen à Imola est maintenue
Charger les commentaires