Marko : Les nouvelles preuves de Red Bull apporteront un éclairage différent

Red Bull fournira à la FIA de nouveaux éléments non pris en considération jusqu'à présent qui apportent, selon l'équipe de Milton Keynes, un éclairage différent de celui pris en compte au moment de la sanction initiale imposée à Lewis Hamilton.

Marko : Les nouvelles preuves de Red Bull apporteront un éclairage différent

Helmut Marko pense que les nouvelles preuves apportées par Red Bull à l'audience de la FIA de jeudi vont mettre l'accident entre Max Verstappen et Lewis Hamilton lors du Grand Prix de Formule 1 de Grande-Bretagne sous une "lumière légèrement différente".

Les deux rivaux pour le titre sont entrés en collision alors qu'ils se battaient pour la tête de la course dans la section de Copse lors du premier tour du Grand Prix de Grande-Bretagne, il y a deux semaines, ce qui a entraîné un accident d'un impact de 51 g pour le pilote Red Bull. Hamilton a été frappé d'une pénalité de temps de dix secondes pour avoir provoqué la collision, mais a néanmoins été en mesure de remporter la course et a ainsi réduit l'avance de Verstappen au championnat à huit points, alors que celle-ci était de 33 unités avant le départ.

Mais Red Bull a exercé son droit de révision de l'incident en vertu du Code Sportif International de la FIA après que ses dirigeants eurent fait savoir leur irritation au sujet de la sanction attribuée à Hamilton, jugée trop clémente. Les cas peuvent être réexaminés si un "nouvel élément significatif et pertinent" de preuve est mis en lumière lors de l'audience, qui aura lieu jeudi après-midi en Hongrie avant le Grand Prix de ce week-end.

Le conseiller de Red Bull, Helmut Marko, a déclaré mercredi à la chaîne allemande RTL que l'équipe utiliserait cette audience pour effectivement "apporter de nouveaux faits qui n'étaient pas à [sa] disposition au moment de l'interruption de la course ou lorsque toute l'affaire a été traitée", révélant que la priorité immédiate de Red Bull à ce moment-là avait été l'état de Verstappen, emmené à l'hôpital. Le pilote néerlandais s'est tiré de l'accident endolori et meurtri et avait subi des examens par précaution avant d'être libéré, une IRM et un scanner excluant toute lésion cachée.

Lire aussi :

"Ces faits seront présentés jeudi, et nous espérons que cela [entraînera] une réévaluation, car nous pensons toujours que cette pénalité était trop clémente pour Hamilton", a déclaré Marko. Le débat sur l'identité du responsable de l'incident et la sévérité de la pénalité infligée est vif en F1 depuis que l'accident s'est produit. Marko a affirmé que "l'opinion complètement différente" de Red Bull serait "prouvée par des images", ajoutant : "Le nœud du problème est que nous apportons de nouvelles preuves, de nouveaux faits. Mais je ne peux pas révéler ces détails."

Marko a déclaré immédiatement après l'accident de Verstappen que Hamilton devrait être suspendu pour la prochaine course, et qu'il espérait que les nouvelles preuves que Red Bull apporterait contribueraient à faire considérer l'incident différemment.

À la question de savoir quelle pénalité serait appropriée pour Hamilton, Marko a répondu : "Une pénalité qui aurait empêché une victoire serait appropriée. Donc un drive through ou une interdiction de participer à la prochaine course, quelque chose de ce genre. Mais c'est aux commissaires de décider. Tout d'abord, nous sommes très heureux que cette réouverture ait eu lieu. Et nous allons maintenant voir comment ils jugent la situation. Mais je pense que ce que nous apportons mettra cela sous une lumière légèrement différente…"

Lire aussi :

partages
commentaires
Pierre Gasly face à Aston Martin et Alpine en meneur du clan AlphaTauri

Article précédent

Pierre Gasly face à Aston Martin et Alpine en meneur du clan AlphaTauri

Article suivant

Alpine est passé "à 100%" au développement de la F1 2022

Alpine est passé "à 100%" au développement de la F1 2022
Charger les commentaires