Marko : Red Bull a "le meilleur châssis"

Suite à la victoire de Max Verstappen au Grand Prix de Malaisie, Helmut Marko affirme que Red Bull dispose du meilleur châssis du plateau.

Max Verstappen a pris l'avantage sur l'auteur de la pole position, Lewis Hamilton, dès le troisième tour à Sepang, et n'a plus jamais été menacé pour la victoire, s'imposant à la régulière au lendemain de son 20e anniversaire. Daniel Ricciardo, quant à lui, a devancé Sebastian Vettel et Valtteri Bottas pour le podium.

Il est toutefois légitime de se demander si le Néerlandais se serait également imposé si les Ferrari n'avaient pas été reléguées en fond de grille (dans le cas de Vettel) ou écartées avant même le départ (pour Kimi Räikkönen), la SF70H ayant démontré un rythme redoutable tout au long du week-end.

Sebastian Vettel a d'ailleurs réalisé le meilleur tour en course en 1'34"080, à comparer au 1'34"467 signé par Verstappen. Le quadruple Champion du monde a réalisé une série de 18 tours en moins de 1'35 au début de son relais en gommes supertendres ; Verstappen, quant à lui, est descendu sous les 95 secondes à neuf reprises au fil de la course.

"Ferrari a eu des problèmes", déclare Helmut Marko, conseiller de Red Bull en sport automobile, pour Motorsport.com. "Mais notre rythme de course était comparable : en fin de compte, Sebastian était en pneus supertendres, et on a vu que quand il a rattrapé Ricciardo, il s'est trop rapproché et il a détruit ses pneus avant. C'est pourquoi il a dû mettre un terme à son attaque."

"Mais la grande satisfaction, c'est d'avoir dépassé Mercedes et creusé l'écart. Cela montre que le travail accompli depuis nos mauvais débuts à Melbourne a porté ses fruits, et que le développement va dans la bonne direction. Nous avons certainement le meilleur châssis désormais. Nous allons dans la bonne direction, nous sommes de plus en plus rapides, la voiture est vraiment bonne. Si tout se passe bien, alors Max et Daniel peuvent monter sur le podium, et peut-être que l'un d'eux peut gagner."

Des pénalités à venir

Cependant, la situation précaire dans laquelle se trouve Red Bull au niveau de ses unités de puissance signifie que de nouvelles pénalités sur la grille sont à venir, mais Helmut Marko a bon espoir que le niveau de performance affiché récemment soit maintenu jusqu'à la fin de la saison.

"Nous étions rapides à Monza, ne l'oublions pas", souligne l'Autrichien. "Nous étions rapides à Spa. Mais nous avons toujours manqué de chance, vous savez. Suzuka devrait être un bon circuit, mais évidemment, nous aurons de nouvelles pénalités. Le principal, c'est que la malchance de Max ait pris fin."

La saison 2017 aura en effet été particulièrement éprouvante pour Max Verstappen. Avec sept abandons en 15 courses, le pilote Red Bull avait marqué autant de points que Sergio Pérez avant son succès malaisien.

"C'était difficile. Il n'avait que 19 ans, mais je pense que ça a forgé son caractère avec dureté. Mais il a compris, il s'est adapté, et il a pris une approche différente ; ça se voit", conclut Marko.

Propos recueillis par Adam Cooper

 
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Max Verstappen
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités