Mars 2014 : Un débitmètre prive Ricciardo de son premier podium

En cette période des fêtes de fin d’année, ToileF1 vous propose de vous replonger une dernière fois dans l’année 2014 qui va se refermer

En cette période des fêtes de fin d’année, ToileF1 vous propose de vous replonger une dernière fois dans l’année 2014 qui va se refermer. A travers des faits marquants, des articles qui figurent au rang de ceux les plus lus, ou encore via certaines anecdotes, revivez les événements qui ont jalonné l’année F1 et sport automobile.

Alors que la F1 2014 a pris son envol à Melbourne avec la domination de Nico Rosberg et Mercedes, un vent de fraîcheur semble se lever avec la deuxième place inattendue de Daniel Ricciardo à domicile, pour son premier Grand Prix avec Red Bull. Malheureusement, l'Australien va rapidement perdre son large sourire lorsqu'il apprend sa disqualification pour avoir dépasser la consommation d'essence autorisée en course.

Dimanche 16 mars 2014

La saveur du champagne du premier podium de la carrière F1 de Daniel Ricciardo a laissé place à un amer arrière-goût de déception pour le pilote australien.

Intransigeante sur la nouvelle règle entrant en action cette année qui donne par définition sa nouvelle nature à la course, la FIA a décidé de déclasser le pilote Red Bull de sa 2ème position pour avoir régulièrement excédé la limite de consommation de carburant, limitée à 100 kg/heure.

Afin de mettre en avant l’efficacité énergétique, le débit de carburant est limité à 100 kg/h dès lors que le moteur tourne au-delà des 10.500 tours/minute, contre 155 kg/h jusqu’en 2013.

C’est en outrepassant cette limite de façon régulière sur le tracé de la saison qui consomme le plus au kilomètre que Daniel Ricciardo a été en mesure de collecter son résultat.

Cliquez ici pour lire l'article en intégralité

Dans la foulée de cette décision, Red Bull va faire appel mais la sanction sera confirmée plusieurs jours plus tard, infligeant un zéro pointé à l'écurie championne du monde.

Alors que la polémique du débitmètre enfle durant la semaine qui suit le Grand Prix d'Australie, ToileF1 fait appel à son expert technique Bill Suserg pour expliquer la nouvelle donne imposée par ce petit appareil de mesure, qui se fera finalement rapidement oublier au cours de la saison.

Le débitmètre, nouvel ennemi N°1 de Red Bull : Première partie | Deuxième partie

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nico Rosberg , Daniel Ricciardo
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités