Marussia : Le bruit de la F1 était un argument commercial

Depuis le premier Grand Prix de la saison qui s'est disputé à Melbourne, la sonorité des nouveaux V6 est au cœur de nombreuses discussions

Depuis le premier Grand Prix de la saison qui s'est disputé à Melbourne, la sonorité des nouveaux V6 est au cœur de nombreuses discussions. Tandis que les patrons d'équipe sont enclins à laisser du temps aux nouvelles règles pour plaire aux fans, c'est un autre problème que l'on soulève chez Marussia.

Selon Graeme Lowdon, directeur sportif de l'écurie russe, le bruit nettement plus faible des nouveaux blocs V6 pourrait affecter les discussions pour démarcher des sponsors. Plus que le sentiment des fans, c'est celui des éventuels partenaires sur les circuits qui inquiète, avec un argument commercial qui n'en serait plus un.

"Le contact entre la discipline et la plupart des fans se fait via la télévision, et le bruit n'affecte pas ça. Il y a eu une course excitante, donc en matière de spectacle à la télévision je ne pense pas que le bruit va avoir un impact", explique Lowdon à Press Association.

"Le plus gros impact par rapport au bruit se fait dans notre travail commercial, car le bruit renforce l'image qui fait de la Formule 1 un autre monde. Cela a toujours été à notre avantage dans le domaine commercial, dans le fait que les gens réalisaient qu'il y avait quelque chose de très spécial en Formule 1 quand ils entendaient ce bruit violent."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités