Marussia n’a pas apprécié la manœuvre de Maldonado

A Monaco, Jules Bianchi avait su tirer profit de toutes les circonstances favorables et d’une course à rebondissements pour inscrire les premiers points d’une Marussia en Formule 1

A Monaco, Jules Bianchi avait su tirer profit de toutes les circonstances favorables et d’une course à rebondissements pour inscrire les premiers points d’une Marussia en Formule 1. En Hongrie, la « course folle » qu’espérait le Français a bien eu lieu, mais l’opportunité ne s’est pas présentée. Et pour cause, alors qu’il bataillait dans le peloton et pouvait espérer une belle place à l’arrivée, le Français a vu un événement de course venir contrarier sa marche en avant.

A la lutte avec la Lotus de Pastor Maldonado sur une piste encore humide, il a été percuté par le Vénézuélien, « sorti de nulle part »

selon ses propres mots

. Au sein de l’écurie russe, on a peu apprécié la manœuvre, d’autant que Bianchi a visiblement tout fait pour ne pas opposer une résistance désespérée.

« C’est dommage pour Jules, il s’était créé une bonne position dans cette course », regrette Graeme Lowdon auprès de Crash.net. « Maldonado était évidemment plus rapide à ce moment-là, Jules lui a donné absolument toute la place. On ne pourrait pas donner plus de place à un pilote, mais il a quand même réussi à accrocher Jules. »

« Jules ne l’a pas tassé ou quoi que ce soit d’autre », insiste le directeur sportif de Marussia. « C’est dommage car cela ruine vraiment deux courses et ce type de choses peut coûter incroyablement cher. J’espère que nous ne revivrons pas ce genre de choses. J’espère que nous aurons une course propre pour le reste de l’année. »

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Pastor Maldonado , Jules Bianchi
Type d'article Actualités