Marussia - Nous devons à Jules de défendre notre position

Depuis bientôt trois semaines, l'équipe Marussia vit dans l'angoisse et l'émotion suite à l'accident dramatique de Jules Bianchi au Japon

Depuis bientôt trois semaines, l'équipe Marussia vit dans l'angoisse et l'émotion suite à l'accident dramatique de Jules Bianchi au Japon. Toujours hospitalisé à Yokkaichi, le pilote français reste dans un état critique selon les dernières informations officielles communiquées la semaine dernière.

En Russie, quelques jours seulement après le drame, Marussia avait aligné une seule monoplace, celle de Max Chilton. De l'autre côté du garage, la voiture de Bianchi était prête à rouler, pour afficher un soutien entier et fort au Niçois. "J'espère vraiment que le geste [en Russie] a aidé à la fois Jules et sa famille", a confié Graeme Lowdon, directeur sportif de l'écurie. "C'est ce pourquoi il était fait et c'était l'intention." Que le cœur y soit ou non, Marussia va désormais devoir boucler sa saison et mettre en piste ses deux monoplaces pour les trois derniers Grand Prix.

"Nous avons fait la meilleure chose que nous pouvions faire jusqu'à maintenant ; la meilleure chose pour Jules et sa famille est d'essayer de protéger notre position au championnat. Jules y a contribué, avec son formidable pilotage à Monaco, et nous avons obtenu quelque chose de vraiment précieux sur le plan sportif. Alors nous lui devons de défendre cela maintenant. Il reste trois courses et des points doublés à Abu Dhabi, ce qui met une pression supplémentaire. Nous devons continuer à pousser jusqu'à la fin de la saison."

Grâce aux 2 points inscrits par Bianchi dans les rues de la Principauté en mai dernier, Marussia occupe toujours la 9e place du championnat constructeurs. Derrière, Sauber et Caterham n'ont toujours pas débloqué leur compteur.

La semaine prochaine, la Formule 1 se retrouvera à Austin pour le Grand Prix des Etats-Unis. Marussia n'a pas encore choisi celui qui remplacera Bianchi dans le baquet de la seconde monoplace. Pilote de réserve, Alexander Rossi semble tenir logiquement la corde, qui plus est pour son Grand Prix à domicile, mais rien n'a été discuté de manière suffisamment claire à ce jour. C'est désormais une tâche à laquelle s'attèle le management de Marussia.

"Je ne peux faire aucun commentaire pour le moment car le line-up est une préoccupation", reconnait Lowdon. "Nous n'avons pas eu le temps de nous réunir convenablement et nous devons regarder toutes les options. Il y a un petit peu de temps désormais, nous allons utiliser ce temps pour travailler sur ce qui est le mieux. Ce n'est jamais simple, mais nous allons faire ce qui est correct."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Max Chilton , Alexander Rossi , Jules Bianchi
Équipes Sauber
Type d'article Actualités