Marussia réagit et promet "une histoire fantastique" pour 2015

Suite auxrévélationsindiquant que le Groupe Stratégique aurait refusé à Marussia d'utiliser une monoplace 2014 pour s'aligner au départ de la saison 2015, l'écurie qu'il faut également identifier comme Manor GP – son nom depuis le début de son...

Suite aux

révélations

indiquant que le Groupe Stratégique aurait refusé à Marussia d'utiliser une monoplace 2014 pour s'aligner au départ de la saison 2015, l'écurie qu'il faut également identifier comme Manor GP – son nom depuis le début de son implication dans la discipline, y compris avec Virgin – a publié un communiqué.

Par le biais de celui-ci, elle vient contredire les propos de Bob Fernley, Team Principal adjoint de Marussia, qui indiquait que le Groupe Stratégique n'avait pas reçu de garanties satisfaisantes. Directeur Sportif de l'équipe, Graeme Lowdon assure qu'il n'a pas été demandé d'informations supplémentaires sur le sujet et que le processus suit son cours sur la bonne voie.

Le Britannique confirme par ailleurs que Marussia va bel et bien sortir de sa mise sous administration, effective depuis quatre mois : "C'est le premier signe externe que nous avons été en mesure d'accomplir tout le dur travail qu'il fallait faire ces derniers mois pour nous placer dans la position actuelle." Lowdon ajoute que la confidentialité qui est de mise quant à l'évolution des discussions pour une reprise de l'équipe serait justement le signe de possibles bonnes nouvelles.

"Nous voulons juste courir"

Marussia/Manor GP revient également sur l'historique de ces derniers mois, précisant qu'une demande a été formulée le 17 décembre dernier auprès du Groupe Stratégique pour considérer l'utilisation des monoplaces 2014 cette saison. L'équipe précise avoir été informée le 5 janvier dernier que la monoplace devait malgré tout répondre à la réglementation 2015, excepté quelques points techniques. "L'équipe peut confirmer que les modifications sur ses voitures 2014 seront en accord avec ce point", précise Marussia.

"Nous procédons conformément à notre processus mis en place", insiste Lowdon. "Nous faisons tout ce qui est possible pour adhérer à ce processus qui permettra notre retour sur la grille 2015. C'est une histoire fantastique pour toute la discipline et nous voulons juste courir."

L'écurie, autour de laquelle de nombreux points sont toujours flous, précise qu'elle dispose d'un certain nombre de personnes qui travaillent à la fois sur les monoplaces 2014 et 2015. Reste à savoir dans quelles conditions, dans quelle usine, et avec quels moyens réels. De la même manière, de nombreuses dettes doivent être réglées, notamment pour continuer à bénéficier de la fourniture moteur Ferrari.

Du personnel aurait été recruté, notamment chez Caterham, et l'objectif est de mettre aux normes la monoplace 2014, tout en ayant l'ambition de la remplacer au plus vite par une véritable monoplace 2015.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités