Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
22 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
71 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
84 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
106 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
127 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
141 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
155 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
183 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
190 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
204 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
211 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
239 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
246 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
260 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
274 jours

Masi justifie l'absence de pénalité contre Bottas et Leclerc

partages
commentaires
Masi justifie l'absence de pénalité contre Bottas et Leclerc
Par :
6 août 2019 à 12:00

Le directeur de course de la Formule 1, Michael Masi, explique que les caméras embarquées de l'incident entre Valtteri Bottas et Charles Leclerc durant le premier tour en Hongrie ont offert une vision "déformée" du responsable.

Valtteri Bottas était mécontent dimanche au terme de la course, après ce qu'il a considéré comme un incident évitable entre lui et Charles Leclerc au premier tour. Le contact entre les deux monoplaces a endommagé l'aileron avant de celle du Finlandais et ruiné sa journée, puisqu'il a rétrogradé en fond de peloton pour terminer la course au huitième rang.

"Quand j'ai vu la caméra embarquée, et quand j'ai vu celle de [Sebastian] Vettel, il était clair que je roulais droit, il était sur la droite, et il aurait été devant moi avant le virage 4 en allant droit aussi", regrette Bottas. "Mais tout à coup, il a braqué sur moi et c'était trop tard pour que je réagisse. J'aime la compétition rude, c'est sûr, mais ce n'était pas nécessaire, et ça a compromis ma course. Il a été assez chanceux de ne pas crever. Ça ne devrait pas se passer comme ça."

Lire aussi:

L'incident a été revu par la direction de course, qui a décidé qu'aucun des deux pilotes n'avait fait d'erreur dans cette situation. Michael Masi, directeur de course, a expliqué plus tard que c'est la vue du dessus de la piste, prise depuis l'hélicoptère, qui avait offert une réelle perspective de ce qui s'était passé, et indiquait que Bottas avait bougé vers la Ferrari.

Interrogé par Motorsport.com sur la raison qui l'avait poussé à qualifier la touchette d'incident de course, Masi a précisé : "Il y a un élément du premier tour en ce sens [qui pointe une erreur de Leclerc, ndlr], mais il y a aussi l'autre partie [qui vise Bottas], où j'ai vu l'aileron avant de Bottas toucher la roue arrière de Charles depuis la caméra de l'hélicoptère. Il n'y avait rien."

Masi reconnaît que la caméra embarquée depuis la monoplace de Bottas a donné l'impression que Leclerc avait bougé, mais que cette version n'était pas soutenue par la caméra située dans les airs : "Je pense que les caméras embarquées déforment légèrement la réalité, mais une fois que l'on a regardé depuis l'hélicoptère, c'était plutôt clair."

Article suivant
Brawn : "Ferrari a cruellement besoin d'une victoire"

Article précédent

Brawn : "Ferrari a cruellement besoin d'une victoire"

Article suivant

McLaren a présenté ses excuses à Norris après un souci au stand

McLaren a présenté ses excuses à Norris après un souci au stand
Charger les commentaires