Formule 1 GP d'Italie

Massa absent du GP d'Italie F1 suite au litige sur le titre 2008

Felipe Massa n'assistera pas aux Grands Prix en tant qu'ambassadeur de la Formule 1 tant que le processus juridique concernant le Championnat du monde 2008 est en cours.

Felipe Massa, sur la grille

Felipe Massa est l'un des nombreux anciens pilotes qui travaillent pour la F1 en tant qu'ambassadeurs, ce qui implique d'assister à un certain nombre de courses par saison en portant des vêtements à l'effigie de la marque et d'effectuer des activités telles que des rencontres au sein du Paddock Club. Mika Häkkinen, Jacques Villeneuve et David Coulthard sont également dans ce cas.

Cependant, les choses se sont forcément compliquées depuis que Massa a entamé une procédure judiciaire contre la F1 et la FIA concernant le Championnat du monde 2008 et l'impact de l'affaire du "Crashgate" du GP de Singapour sur ses résultats.

Lire aussi :

En tant qu'ancien pilote Ferrari et coqueluche des tifosi, Massa devait assister au GP d'Italie de ce week-end à Monza, comme il en a l'habitude, les frais de voyage et d'hôtel étant pris en charge par la F1.

Cependant, une source a confirmé qu'une discussion avait eu lieu au cours de laquelle il avait été décidé d'un commun accord qu'il n'était pas approprié de se présenter à une course en tant qu'ambassadeur de la discipline dans les circonstances actuelles, bien qu'il ait également été précisé qu'il pouvait continuer à se rendre à n'importe quelle course en tant que particulier.

Il est entendu que Massa a probablement admis que sa présence provoquerait inévitablement l'intérêt des médias et qu'il lui serait difficile de se déplacer dans le paddock.

Felipe Massa

Felipe Massa

Lewis Hamilton a décroché le titre 2008 aux dépens de Massa dans le dernier tour du Grand Prix du Brésil, la manche finale, mais les points perdus par le Brésilien à Singapour en arrachant le tuyau de ravitaillement pendant un arrêt sous Safety Car – conséquence de l'accident volontaire de Nelson Piquet Jr – ont eu un impact crucial sur sa campagne.

Plus tôt cette année, Bernie Ecclestone avait révélé que le célèbre Crashgate était connu des cercles de la F1 et de la FIA avant la fin de la saison 2008, l'affaire n'ayant été rendue publique qu'en 2009, et une ancienne interview du défunt Charlie Whiting, alors directeur de course de la FIA, semble le confirmer.

Le mois dernier, les avocats de Massa ont adressé une mise en demeure au président de la FIA, Mohammed Ben Sulayem, et au PDG de la FOM, Stefano Domenicali, déclarant que l'ancien pilote Ferrari était "victime d'une conspiration". Selon eux, Massa a perdu des millions de revenus et a subi un préjudice "moral" et "réputationnel" à la suite du Crashgate.

La nature de la conversation entre Massa et la F1 n'est pas claire, le Brésilien ayant par ailleurs indiqué qu'on lui avait expressément demandé de ne pas se rendre au GP d'Italie. Un porte-parole de l'ancien pilote de F1 a déclaré : "Massa avait déjà acheté un billet d'avion et a reçu un appel d'un haut responsable de la Formule 1 le lundi, lui demandant de ne pas se rendre à Monza."

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Alonso s'excuse auprès des fans pour le manque de roulage des F1
Article suivant Hamilton : "Mes équipiers ont été plus forts que ceux de Verstappen"

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse