Massa avertit Verstappen après son tacle sur les Brésiliens

partages
commentaires
Massa avertit Verstappen après son tacle sur les Brésiliens
Par : Benjamin Vinel
17 avr. 2017 à 12:00

C'est un Max Verstappen manifestement agacé qui s'était présenté à la presse, quelques instants après les qualifications du Grand Prix de Bahreïn.

Max Verstappen, Red Bull Racing
Felipe Massa, Williams FW40, Max Verstappen, Red Bull Racing RB13
Max Verstappen, Red Bull Racing, descend de sa voiture après son abandon
Felipe Massa, Williams, Max Verstappen, Red Bull Racing
Max Verstappen, Red Bull Racing, et Felipe Massa, Williams, jouent au tennis de table
Felipe Massa, Williams
Felipe Massa, Williams

Max Verstappen était remonté à l'égard de Felipe Massa, qu'il accusait de l'avoir dépassé au dernier virage avant leur tour lancé de Q3, ce qui l'aurait contraint à lever le pied et à entamer sa tentative chronométrée avec moins d'élan.

Le Néerlandais s'était alors permis de conclure sa déclaration par le commentaire suivant au sujet de son rival : "Il est Brésilien, vous savez. Donc il n'y a pas grand-chose à discuter."

Ce qui n'était probablement qu'une boutade n'a toutefois pas été apprécié par tout le monde, en particulier au Brésil, et Felipe Massa lui-même est allé voir Verstappen pour le confronter à son commentaire.

"Je lui ai dit aujourd'hui [dimanche, ndlr], fais attention à tes mots, parce que tu vas avoir un Grand Prix du Brésil à la fin de l'année et il faudra que tu y participes. Donc fais attention à ce que tu dis", déclare Massa à la radio brésilienne UOL Esporte.

"Sans le moindre doute, ce n'était pas correct de parler ainsi des Brésiliens sans même savoir de quoi il parlait."

Massa plaide son innocence

Le pilote Williams est d'autant plus surpris par les critiques de Verstappen qu'il n'a pas le sentiment d'avoir mal agi en le dépassant lors des qualifications.

"Il ne savait pas de quoi il parlait, parce que je n'ai rien fait qui le contrarie", affirme Massa. "Peut-être qu'il voulait trouver une raison d'être battu par son coéquipier, et qu'il avait besoin de quelqu'un à qui le reprocher."

"Je lui ai dit : 'La même chose est arrivée entre [Nico] Hülkenberg et moi, as-tu vu quiconque se plaindre ?' Avant de commencer un tour, il faut être dans la meilleure position possible. Si tu n'en es pas capable, c'est de ta faute."

Avec Gabriel Carvalho

Prochain article Formule 1
Wehrlein "surpris" que son retour se soit "si bien passé"

Previous article

Wehrlein "surpris" que son retour se soit "si bien passé"

Next article

Hülkenberg offre à Renault son premier top 10 en 2017

Hülkenberg offre à Renault son premier top 10 en 2017