Massa continue d'accabler Magnussen

Mauvaise rengaine ou plainte justifiée, chacun reste juge

Mauvaise rengaine ou plainte justifiée

, chacun reste juge. Mais Felipe Massa, lui, n’a pas encore digéré l’accident du premier freinage du Grand Prix d’Allemagne, l’ayant mis sur le carreau pour la troisième fois lors d’un premier tour cette saison.

Non content d’écarter sa responsabilité propre dans l’accident l’ayant impliqué avec Kevin Magnussen, le Brésilien s’est montré très catégorique à l’encontre du pilotage du jeune danois à Hockenheim. Mais alors que l’on pensait cette histoire définitivement enterrée, Massa est revenu à la charge, ce jeudi, en arrivant en Hongrie.

Un comportement qui rappelle fortement la charge adressée contre Sergio Pérez après le Canada, et un accident dans le dernier tour ayant coûté de précieux points aux deux pilotes.

« Oui, je pense qu’il a été un petit peu trop agressif », a ainsi réaffirmé le pilote Williams au sujet de Magnussen. « Il y avait deux voitures et il n’avait même pas la trajectoire pour prendre le virage si vite, car il était totalement à l’intérieur », justifie le Brésilien, toujours remonté. « Dans ma voiture, il était impossible de savoir que quelqu’un était là. Impossible. Je ne pouvais pas voir. Mais il était derrière, donc… Lors de combien de courses a-t-il créé des problèmes dans le premier tour ? Peu importe… »

Massa a également adressé une petite pique à la FIA, qu’il juge n’avoir pas correctement fait son travail en ne plaçant que le Brésilien sous investigation après l’accrochage.

« On peut voir qu’il y a encore beaucoup de choses à améliorer, même à la FIA », a-t-il conclu.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Felipe Massa , Sergio Pérez , Kevin Magnussen
Équipes Williams
Type d'article Actualités