Massa croise les doigts pour la survie du GP du Brésil

partages
commentaires
Massa croise les doigts pour la survie du GP du Brésil
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
21 nov. 2016 à 08:45

Felipe Massa espère que le Grand Prix du Brésil trouvera une solution à ses problèmes pour conserver sa place au calendrier l'année prochaine.

Felipe Massa, Williams FW38
Un fan de Felipe Massa avec une banderole pour le remercier
Felipe Massa, Williams FW38
Podium : le vainqueur de la course Felipe Massa savoure
Felipe Nasr, Sauber C35 locks up under braking
Felipe Massa, Williams FW38
Felipe Massa, Williams FW38

L'avenir de l'épreuve à Interlagos est incertain depuis plusieurs mois. Bernie Ecclestone a révélé que les difficultés économiques que rencontre un pays comme le Brésil posaient de réels problèmes pour assurer l'organisation du Grand Prix en 2017.

"Ils ont dépensé beaucoup d’argent pour avoir les Jeux Olympiques et la Coupe du Monde, et ici [à Sao Paulo] ça a fait un petit peu de mal", expliquait la semaine dernière le grand argentier de la F1 à Motorsport.com. "Le promoteur essaie d’organiser cette course, et de faire des bénéfices, ou pas de faire des bénéfices, mais de ne pas perdre [d’argent]. Donc au final, les gens qui perdent ce sont nous, parce qu’ils ne peuvent pas nous payer."

Felipe Massa reconnaît que la situation est délicate pour les promoteurs, mais le pilote brésilien croise les doigts pour que le risque de voir son épreuve nationale disparaître soit écarté dès que possible. 

"Je suis certain que Bernie met une certaine pression, comme il le fait avec tellement de circuits qui sont économiquement en danger, ou contractuellement", estime le pilote Williams. "Nous savons comment est Bernie. Mais pour le moment, au Brésil, nous connaissons une crise. J'espère vraiment que la F1 va rester à Sao Paulo, mais c'est certain qu'il existe un risque que nous la perdions."

"Pour moi, c'est très difficile de répondre. Je peux répondre uniquement avec ce que j'espère. J'espère que le Brésil va rester, mais il y existe des risques que cela change en raison de la crise qu'il y a dans le pays. J'espère qu'ils vont régler les choses de manière normale et que nous aurons une belle course."

Alors qu'il va se retirer de la catégorie reine, Massa ne cache pas que son pays pourrait connaître une importante perte d'intérêt pour la Formule 1 si le Grand Prix disparaissait, et si le dernier pilote brésilien sur la grille, Felipe Nasr, ne conservait pas sa place l'année prochaine.

"C'est certain que ce serait très négatif pour le Brésil", admet-il. "Le Brésil, particulièrement les Brésiliens, soutiennent les Brésiliens. Il est certain que si nous n'avons pas de Brésilien l'année prochaine, ce ne sera pas bon pour la F1 au Brésil. J'espère que Felipe [Nasr] va rester, et que nous aurons un Grand Prix du Brésil."

Prochain article Formule 1
Officiel - Sauber confirme Ericsson pour 2017

Previous article

Officiel - Sauber confirme Ericsson pour 2017

Next article

Une équipe pourrait prendre les devants en 2017, selon Brawn

Une équipe pourrait prendre les devants en 2017, selon Brawn

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Felipe Massa
Équipes Williams
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Actualités