Chronique Massa : Mercedes est devant mais Ferrari peut être champion

Dans sa première chronique de la saison 2017 de Formule 1, le pilote Williams Felipe Massa revient sur sa première course depuis sa retraite avortée, et s'exprime sur la hiérarchie aux avant-postes.

Donc, nous y voici à nouveau. Après avoir dit au revoir à la fin de 2016, il n'a pas fallu longtemps pour que l'écurie Williams Martini Racing me demande si je voulais revenir. Ma réponse a été, évidemment, oui.

J'ai passé un hiver difficile en termes de préparation physique, et les tests de Barcelone m'ont laissé avec un sentiment positif : la nouvelle voiture semblait très bonne et, même si trois journées de tests n'étaient pas suffisantes pour la comprendre à 100%, je suis parti pour Melbourne optimiste.

Les bonnes sensations des tests n'étaient pas erronées, parce que la première séance d'essais libres à l'Albert Park a confirmé ce à quoi je m'attendais. La voiture a véritablement progressé et nous avons connu un départ solide, mais mes préparatifs avant les qualifications n'ont pas été idéaux.

J'ai manqué la seconde session d'essais libres en raison d'un petit problème électrique et cela nous a contraint à revoir notre programme, en particulier parce que je n'avais pas du tout utilisé l'ultratendre vendredi.

Donc, samedi matin, lors de la dernière séance d'essais, je devais finir le long relais de la journée précédente avant de passer à une simulation de qualifications dans les dernières minutes, sauf que je n'ai jamais pu la faire en raison d'un drapeau rouge.

Meilleur résultat possible

Tout cela a fait que je me suis dirigé vers les qualifications un peu à l'aveugle au niveau des points de référence, mais ça s'est tout de même bien passé. J'étais heureux de ce que nous avions fait, mais je dois dire que j'étais surpris du temps au tour que Romain Grosjean a fait pour être devant nous sur la grille.

En course, nous avons confirmé notre rythme et atteint une bonne sixième place. Après Ferrari, Mercedes et Red Bull, nous étions l'équipe la plus rapide, et je pense que nous avons réussi à obtenir le meilleur résultat possible avec notre voiture.

Donc ce fut un bon début, avec des points importants, et j'étais très heureux du week-end.

Évidemment, l'écart avec les grosses équipes est assez important et il est clair que le changement de règles a aidé ceux qui ont plus de ressources financières. Red Bull n'a pas encore montré son plein potentiel, en étant une demi-seconde derrière Mercedes et Ferrari, alors que notre écart est le double de cela.

Ferrari peut être champion

J'ai été très surpris par Ferrari. Après les problèmes de 2016, beaucoup d'experts étaient convaincus que les difficultés auraient un impact sur ses espoirs pour cette saison.

De l'extérieur, Ferrari continuait à développer sa voiture 2016 jusqu'à la fin de la saison, et cela suggérait que son implication était moindre sur sa monoplace 2017. Au lieu de ça, Ferrari a fait un super travail.

La voiture a été immédiatement compétitive et je crois que Ferrari est capable de gagner le championnat. La Mercedes est probablement plus rapide d'un ou deux dixièmes, mais Sebastian Vettel a confirmé qu'il était bien là et qu'il peut exploiter la moindre erreur de son rival, même si elle est petite.

C'est aussi bon pour la discipline d'avoir des noms différents sur la plus haute marche du podium. Les fans peuvent parler de plus de choses, parce qu'évidemment il y a moins de discussions quand une seule équipe gagne tout le temps.

Mais j'espère également pouvoir saisir la moindre opportunité qui se présentera et je sens que cette année il pourrait y en avoir quelques-unes.

Maintenant, mon attention est déjà tournée vers le Grand Prix de Chine. L'année dernière, nous sommes revenus de la 11e place pour terminer sixième, ce qui était une bonne course pour nous.

Nous verrons comment ça se passe cette année, mais je suis sûr d'une chose : nous allons à nouveau rencontrer les fans les plus uniques au monde. Je sais qu'ils m'attendront quand j'arriverai à l'hôtel avec des cadeaux assez originaux !

Sondage mondial des fans 2017

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP d'Australie
Circuit Melbourne Grand Prix Circuit
Pilotes Felipe Massa
Équipes Williams
Type d'article Chronique
Tags chronique