Massa : le travail de Paddy Lowe simplifié par une Williams saine

partages
commentaires
Massa : le travail de Paddy Lowe simplifié par une Williams saine
Guillaume Navarro
Par : Guillaume Navarro
29 mars 2017 à 09:37

L'expérimenté brésilien pense que Lowe devra plus optimiser que réparer alors qu'il arrive chez Williams depuis le top team Mercedes.

Felipe Massa, Williams
Détail de l'aileron avant de la Williams FW40
Casque de Felipe Massa, Williams
L'équipe Williams, avec Lance Stroll, lors de la reconnaissance de la piste
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1
Double ailettes de la Williams FW40
Essai d'arrêt au stand pour Felipe Massa, Williams FW40
Williams FW40
Lance Stroll, Williams FW40
Lance Stroll, Williams FW40

Williams peut apparaître d’une certaine manière comme une équipe quelque peu affaiblie du côté de son duo de pilotes par rapport à l’année dernière, après avoir sorti de sa retraite un Felipe Massa qui avait bien accepté l’idée d’avoir perdu une partie de sa pointe de vitesse, ainsi que l’arrivée d'un des plus jeunes débutants jamais débarqués en F1 dont il faudra encore attendre la libération du potentiel.

Mais une autre façon de voir les choses est que le team de Grove dispose d’une base humaine solide, qui s’est par ailleurs renforcée au cours de l’intrigante intersaison, lorsque Paddy Lowe est arrivé en provenance de Mercedes, en qualité d'actionnaire et de directeur technique.

Certes, l’auto 2017 était déjà conçue et définitivement pensée au moment de l’arrivée du grand organisateur de troupes, mais son apport sera incommensurable en cours de saison, assure l’expérimenté Felipe Massa.

"Comme a dit Valtteri [Bottas], Williams est bon dans certains domaines mais il y en en a certains dans lesquels l’on doit clairement progresser. C’est là qu’il faut le faire aussi vite que possible, car les résultats et la performance en dépendent", analysait le Brésilien à Melbourne.

C’est là toute la valeur d’une recrue comme Paddy Lowe, dont la mission, une fois ses marques trouvées, consistera à optimiser les méthodes de travail de l’équipe et son fonctionnement interne.

Appliquer les enseignements de chez Mercedes

Le Britannique devra aussi donner la direction du développement en cours de saison avec des ressources n’ayant rien à voir avec celle du team de plus de 1200 personnes qu’est Mercedes.

"Je suis certain que Paddy est un ingénieur et manager très important que nous pouvons aider à amener les meilleures idées d’ailleurs, dans des domaines dans lesquels nous n’étions pas les meilleurs et où Mercedes l’était ces trois dernières années", poursuit Massa.

"Ce n’est pas seulement lui, mais tous les gens qui bossent dans tant de domaines différents. C’est juste le début d’un travail très important, mais je crois que l’on peut le faire comme il faut. La voiture est déjà là. Si on a une bonne voiture, ça aide à faire le travail et je crois que c’est le cas. Paddy et tous les bons ingénieurs que nous avons, qui sont tout aussi important, sont prêts pour le défi."

Et bien entendu, Massa gardera un œil attentif sur le parcours de celui qui fut son équipier ces trois dernières saisons chez Williams et qui dispose maintenant de la chance de sa carrière.

"Je crois que Valtteri [Bottas] a montré son talent et que c’est une superbe opportunité pour lui de courir pour Mercedes. Je crois qu’il est prêt pour le job et à montrer ce dont il est capable. C’était un équipier incroyable, très solide. Il fera du bon boulot."

Prochain article Formule 1
Todt : Moins de dépassements, le "prix à payer" pour de meilleures F1

Previous article

Todt : Moins de dépassements, le "prix à payer" pour de meilleures F1

Next article

Le vol du corps d'Enzo Ferrari déjoué en Italie

Le vol du corps d'Enzo Ferrari déjoué en Italie

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Australie
Catégorie Jeudi
Lieu Melbourne Grand Prix Circuit
Pilotes Felipe Massa , Valtteri Bottas Shop Now
Équipes Williams
Auteur Guillaume Navarro
Type d'article Actualités