Massa sauve un point pour Williams à Suzuka

L'écurie britannique a souffert au Japon, mais ne s'en tire pas trop mal sur le plan comptable par rapport à ses concurrents directs, à l'exception de Haas.

Un point : c'est tout ce dont Williams devra se contenter en quittant Suzuka. Les deux pilotes de l'écurie de Grove y ont connu une course difficile, dans laquelle Felipe Massa est parvenu à décrocher une dixième place presque inespérée, tant son dernier relais a été compliqué. Le Brésilien a notamment résisté au retour de Fernando Alonso dans les dernières boucles, évitant à son équipe de rentrer bredouille.

"C'était vraiment une course délicate pour moi", confirme-t-il. "La voiture a manqué de rythme avec chaque train de pneus. Je suis mécontent de ma position finale, car je n'étais pas suffisamment rapide. Les Haas étaient bien plus rapides, elles m'auraient passé à un moment ou à un autre. Un point, c'est mieux que rien. Renault a fini derrière, l'autre Toro Rosso aussi, c'est le plus important."

Si Haas a fait mieux sur ce Grand Prix, Williams peut en effet conserver sa sixième place avec un matelas qui est maintenant constitué de 14 points d'avance sur Toro Rosso.

Frayeur en fin de course pour Stroll

Tandis que Massa a bouclé la course péniblement, son coéquipier Lance Stroll n'a pas pu voir le drapeau à damier, victime d'une sortie de piste en fin de Grand Prix alors qu'il naviguait hors de la zone des points. La responsabilité du Canadien n'est pas engagée, puisque c'est une défaillance pneumatique qui l'a envoyé dans le bac à gravier.

"J'ai pris un très bon départ, j'ai pris la 11e place mais j'ai commis une erreur au virage 11 et j'ai percuté Magnussen", se souvient-il. "J'ai dû rentrer au stand au troisième tour car je pensais que quelque chose était cassé. Puis j'ai fait un très long relais en pneus tendres, mais nous étions hors des points."

"Après, j'ai senti qu'il y avait quelque chose d'un peu étrange à l'avant, puis j'ai crevé. C'est toujours surprenant quand on a une crevaison, car c'est très inattendu et malheureux à la fois. J'étais très proche de Ricciardo quand je suis revenu sur la piste, mais j'ai réussi à freiner pour que rien ne se passe. Il faut maintenant tourner la page, car ce n'était pas un week-end de réussite pour moi. Il faut regarder vers Austin."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP du Japon
Sous-évènement Course
Circuit Suzuka
Pilotes Felipe Massa , Lance Stroll
Équipes Williams
Type d'article Réactions
Tags suzuka