Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
47 jours
09 mai
Prochain événement dans
64 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
96 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
103 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
120 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
138 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
152 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
180 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
187 jours
12 sept.
Course dans
194 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
208 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
211 jours
10 oct.
Course dans
222 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
236 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
243 jours

Massa se remémore Schumacher, 2008 et son accident

Felipe Massa a connu une riche carrière en Formule 1, découpée par de nombreux challenges que peu de pilotes ont à traverser à si haut niveau.

Felipe Massa n'a jamais caché son admiration pour celui qu'il a épaulé chez Ferrari, mais qui l'a aussi lui-même pris sous sa protection alors que le jeune Brésilien était encore un pilote fougueux, devant gagner en maturité de pilotage, implication technique et expérience de vie.

La saison 2020 marque déjà la troisième saison de Formule 1 débutant sans Felipe Massa. Pilote F1 de 2002 à 2017, le vice-Champion du monde 2008, aujourd’hui reconverti en Formule E, a remporté 11 GP et signé 16 poles − tous avec Ferrari − en 269 participations. Onze, c'est aussi le nombre d'équipiers qu'a croisés le natif de Sao Paolo au cours de sa carrière F1. L'un d'entre eux n'est pas des moindres : Michael Schumacher, l'homme le plus victorieux de l'Histoire de la Formule 1, pour qui Massa garde un sens de l'amitié et de la loyauté indéfectibles, comme cela pourra être redécouvert dans le long métrage réalisé par Motorsport Network, Heroes.

Lire aussi :

Massa a fait ses débuts en F1 en tant que titulaire en 2002 avec l'équipe Sauber, avant de se retrouver dans la position dont rêvent nombre de pilotes, en obtenant le volant Ferrari auparavant détenu par son compatriote Rubens Barrichello. Proche du titre mondial en 2008, perdu d'un point au profit de Lewis Hamilton, Massa a connu un autre genre de défi en remontant la pente après un terrible accident lors du Grand Prix de Hongrie 2009, le contraignant à une spectaculaire convalescence pour retrouver son poste chez Ferrari. C'est finalement en 2013 que s'est achevée l'aventure en rouge du Brésilien, qui a bouclé sa carrière F1 chez Williams.

Revenant sur sa relation avec Michael Schumacher, Massa ne tarit pas d'éloges sur celui qu'il a déjà qualifié dans le passé de grand frère. "Il était mon professeur et était très gentil et toujours très attentionné avec moi", se remémore-t-il, conscient du fait que son propre parcours a aussi été lié à la décision du Kaiser de se retirer temporairement, avant de revenir avec Mercedes. "En décidant d'arrêter, il m'a aussi donné une grande opportunité", concède Massa, avant de brosser sa carrière F1 en diagonale.

Voir aussi :

"2006 a marqué ma première victoire", se souvient Felipe Massa, vainqueur d'abord en Turquie puis à domicile cette année-là. "Au Brésil, nous avons toujours eu des pilotes de Formule 1 avec tellement de titres et de victoires. Senna était le roi, donc pour moi, c'était un sentiment incroyable de gagner."

Massa assure bien vivre le fait d'avoir manqué le titre de Champion 2008 par la plus infime des marges, après avoir remporté son GP national et dû attendre de voir dans quelle position arriverait le Britannique de l'équipe McLaren au cours de derniers hectomètres chaotiques. "En 2008, ce qui m'a aidé à surmonter ma déception, c'est que j'ai gagné la dernière course et que je n'ai donc pas pu faire mieux que cela", dit-il. "Ce n'était pas lié à moi, c'était aussi lié à celui qui était en tête du championnat mais qui était en retard dans la course. C'est ce qui permis de rester naturel avec les gens et de leur rendre mes sentiments. Je suis fier de tout ce que j'ai accompli."

Lire aussi :

Massa revient également sur l'épisode des qualifications du GP de Hongrie 2009, qui, alors qu'il s'apprêtait à devenir père, lui a aussi permis de savoir pour quoi il se battait au-delà du monde de la compétition. "Je pense qu'en tant que pilote, je n'ai pas changé [après l'accident]", assure Massa. "Ce qui a changé, c'est que j'ai respecté la vie beaucoup plus qu'avant, que je la respecte [encore] beaucoup plus. Je veux dire qu'avant d'avoir un gros accident, on pense toujours que ça ne nous arrivera jamais. Mais lorsque vous vivez un gros accident et que vous comprenez que la vie peut changer, vous la respectez beaucoup plus. J'aime beaucoup plus ma vie maintenant et je respecte beaucoup plus les autres qu'avant."

partages
commentaires
Ferrari a écouté les radios de Sainz avant de le faire signer

Article précédent

Ferrari a écouté les radios de Sainz avant de le faire signer

Article suivant

Le nouveau départ qui pourrait couronner de succès Kevin Magnussen

Le nouveau départ qui pourrait couronner de succès Kevin Magnussen
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Felipe Massa , Michael Schumacher
Équipes Alfa Romeo , Williams Racing , Ferrari Races
Auteur Guillaume Navarro