Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
19 jours
23 oct.
Prochain événement dans
30 jours
31 oct.
Prochain événement dans
38 jours
13 nov.
Prochain événement dans
51 jours
04 déc.
Prochain événement dans
72 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
80 jours

Max Verstappen explique sa colère à la radio

partages
commentaires
Max Verstappen explique sa colère à la radio
Par :

Passablement agacé à la radio lorsqu'il voulait rentrer au stand à l'encontre de l'opinion de son équipe, Max Verstappen revient sur les problèmes de pneus qu'il a rencontrés au Grand Prix d'Espagne, conclu au deuxième rang.

Max Verstappen a réalisé une nouvelle superbe prestation à Barcelone pour un cinquième podium consécutif en Formule 1, mais un tel résultat n'a rien eu de facile. Troisième sur la grille, Verstappen est parvenu à dépasser la Mercedes de Valtteri Bottas dès le départ et à se maintenir à moins de deux secondes du leader Lewis Hamilton pendant les dix premiers tours. Par la suite en revanche, le sextuple Champion du monde a creusé l'écart, jusqu'à compter sept secondes d'avance au 20e passage.

Lire aussi :

Red Bull incitait alors Verstappen à prolonger son relais pour ne pas reprendre la piste dans le trafic, au grand dam de l'intéressé. "Je perds tellement d'adhérence ! Peu importe où je ressors, je peux les doubler facilement !" s'est-il d'abord exclamé, avant d'ajouter : "Et si on se concentrait sur notre course au lieu de penser à Lewis ? Clairement, en pneus tendres, on n'est pas aussi rapides qu'eux. Qu'on s'assure de faire notre travail et qu'on les laisse faire le leur." Et le Néerlandais a perdu son calme : "Il faut que je le répète ? Mes pneus sont morts, putain !" Il est finalement rentré au stand à la fin du 21e tour et a repris la piste juste devant les Racing Point, avec la piste libre devant lui.

"En fin de compte, on ne peut pas maîtriser ce que fait [Mercedes]", explique finalement Verstappen. "Tout ce qu'on peut maîtriser, c'est ce que nous faisons. Nous devons donc juste nous assurer d'avoir la stratégie la plus rapide possible. Je voulais rentrer au stand, mais ils ne m'ont pas appelé, et j'avais d'énormes difficultés sur ces pneus. J'ai perdu beaucoup de temps au tour sur les deux derniers tours. J'ai déjà dit à la radio : 'Peu importe si je ressors des stands derrière les Racing Point, car je les doublerais facilement vu que nous sommes plus rapides, surtout en pneus neufs'. Voilà la conversation que nous avons eue."

Impuissant face à Hamilton, Verstappen a finalement franchi le drapeau à damier à 24 secondes du pilote Mercedes, mais il était quand même plus de cinq secondes devant Bottas lorsque ce dernier est rentré au stand au 64e tour pour chausser des pneus neufs et s'assurer le meilleur tour en course.

"J'ai essayé de suivre Lewis un moment", ajoute le pilote Red Bull. "Au début, il gérait juste les pneus, donc j'ai essayé de prendre du recul également. Mais à un moment, Valtteri avait repris la troisième place, donc je ne pouvais pas trop reculer. Dès que Lewis a commencé à attaquer un peu plus, je n'étais pas capable de tenir son rythme, et il a creusé l'écart. À partir de là, j'ai essayé de suivre mon propre rythme et de faire la stratégie la plus rapide possible pour rester devant Valtteri. Je pense que cela a relativement bien fonctionné aujourd'hui. J'en suis très content. Nous avons séparé les deux Mercedes, encore une fois. Je ne pense pas pouvoir faire grand-chose de plus actuellement."

Voir aussi :

Related video

Sergio Pérez juge sa pénalité "très injuste" lors du GP d'Espagne

Article précédent

Sergio Pérez juge sa pénalité "très injuste" lors du GP d'Espagne

Article suivant

Hamilton : L'avenir de Wolff n'aura pas d'impact sur mon futur en F1

Hamilton : L'avenir de Wolff n'aura pas d'impact sur mon futur en F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Espagne
Catégorie Course
Lieu Circuit de Barcelona-Catalunya
Auteur Benjamin Vinel