Max Verstappen et le stress - "Tout ça, c'est un peu des conneries"!

Pour sa première et dernière saison en championnat d’Europe de F3, Max Verstappen n’a pas manqué d’impressionner, en signant la troisième place finale du championnat

Pour sa première et dernière saison en championnat d’Europe de F3, Max Verstappen n’a pas manqué d’impressionner, en signant la troisième place finale du championnat.
Une performance qui aura réjoui le Dr Helmut Marko, à l'origine de la montée du jeune hollandais en F1 en tant que titulaire chez Toro Rosso, la saison prochaine.

Le pilote de 17 ans roulait il y a encore peu en kart, avant de réaliser ses premiers tours de roue en F1 “ailée” en ce début de mois d'octobre, à Suzuka. Un parcours fulgurant en 12 mois pour celui qui succèdera à Daniil Kvyat chez l'équipe cousine de Red Bull Racing.

Vite à l'aise

C’est au mois d’octobre 2013 que Max a effectué ses premiers tours à bord d’une monoplace - une Formule Renault 2.0 - sur le circuit de Pembrey au Pays de Galles. Deux mois plus tard, en décembre, on le retrouvait au volant d’une Formule 3. Et le moins que l’on puisse dire est qu’il ne fallut pas longtemps au pilote de 16 ans pour comprendre comment signer des chronos.

Évidemment, avant d’avoir pu piloter ce genre de voitures, tu ne sais pas à quoi t’attendre,” évoque Max. “Mais après quelques tours, je me suis vite senti à l’aise et j’ai commencé à pousser un peu la voiture dans ses limites. C’est totalement différent d’un kart. Tout est différent : la pédale de frein, les gaz, le cockpit, la vue… Mais dès le début, les chronos étaient bons et je me suis adapté rapidement.”

Lors de son premier week-end de course en F3 à Silverstone, Verstappen ne put aller au bout de la course n°1, mais signa une cinquième puis une seconde place lors des courses 2 et 3. Pas mal pour une première fois en Championnat d’Europe de F3…
“J’étais plutôt détendu [à Silverstone]”, se souvient Max. “Franchement, pas de stress. Je savais que les autres pilotes étaient plus expérimentés que moi et que j’étais là pour apprendre, je ne me suis pas mis la pression.”

Lorsque l’arrivée de Max chez Toro Rosso en 2015 fut annoncée à mi-saison, beaucoup ont mis en doute la capacité d’un jeune pilote de 17 ans à résister à la pression en Formule 1. Le seul qui n’en doutait pas, c’était Max lui-même.

Je n’ai aucun souci avec cette question de mental ! Je suis détendu et je ne pense pas au stress ou au mental qu’il faut avoir. Honnêtement, tout ça c’est un peu des conneries”, affirme le Néerlandais.

Quelques erreurs de jeunesse

Malgré tout, cette première et unique saison de Max en F3 n’a pas toujours été une sinécure. S’il a effectivement signé le record de victoires en course - 10 - sur le championnat, il a également commis des erreurs. De son propre aveu, sa plus grosse faute fut lors de sa sortie de route dès le premier tour à Hockenheim au mois de mai.

Je suis sorti dans le virage en épingle. J’avais freiné trop tard et bloqué les roues, venant toucher une autre voiture”, raconte Max. “Mais j’essaye de ne pas trop penser au passé ; on apprend de ses erreurs. Au fur et à mesure, tu sais davantage à quel moment freiner et comment te comporter lors des premiers tours : tu ne dois pas freiner aussi fort que par la suite, il faut être patient. En kart, si tu touches un peu un autre pilote, ce n’est pas grave, il ne se passe rien, mais en F3, tu peux plier quelque chose ou arracher l’aileron. Cette course fut l’une de mes plus grandes leçons.”

Désormais, Max a un autre objectif en tête : rejoindre les Senna, Schumacher et Coulthard, en partcipant à son tour au célèbre Grand Prix de Macao en novembre. Déjà vainqueur des Masters F3 à Zandvoort cette année (comme son père Jos en 1993), Max veut maintenant réaliser le doublé.

La semaine prochaine, je vais prendre place à bord d’un simulateur dans les locaux de Red Bull pour me préparer en vue de Macao. Je crois qu’il est important d’avoir un premier aperçu du circuit avant d’y rouler pour de vrai. J’ai déjà remporté les Masters et je veux désormais y ajouter une victoire à Macao.”

Avec Red Bull France

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Daniil Kvyat , Max Verstappen
Équipes Red Bull Racing , Toro Rosso
Type d'article Actualités