Réactions
Formule 1 GP de Monaco

Max Verstappen a "l'impression de piloter un kart"

Pour la première fois cette saison, Max Verstappen ne s'élancera pas de la pole position. Le Néerlandais partira sixième du Grand Prix de Monaco, au volant d'un "kart sans suspension ni amortissement".

Max Verstappen, Red Bull Racing RB20

Après avoir égalé le record d'Ayrton Senna en signant sa huitième pole position consécutive lors de la manche précédente à Imola, l'incroyable série de Max Verstappen a pris fin lors de la séance de qualifications du Grand Prix de Monaco. Le triple Champion du monde s'élancera de la sixième place sur la grille de départ, son pire résultat depuis le Grand Prix des États-Unis la saison passée, où il s'était également qualifié à la sixième position.

Malgré un résultat qui l'éloigne d'une potentielle nouvelle victoire au profit de Charles Leclerc, auteur de la pole position, le Néerlandais a fait part de sa déception, non pas vis-à-vis de sa position sur la grille, mais de la performance de Red Bull depuis le début du week-end.

"Je ne suis pas déçu de la position, je suis juste déçu de notre performance qui, tout au long du week-end, n'a pas été une surprise pour moi, car je connaissais déjà nos limites avant le week-end. Je ne peux pas prendre de vibreurs. Dans le deuxième secteur, par exemple, j'ai dû rouler autour des vibreurs."

"Honnêtement, j'ai l'impression de conduire un kart sans suspension ni amortissement. Cela a été très difficile pour nous. Je me sentais vraiment à l'aise dans les virages à haute vitesse, donc au moins c'était agréable, mais dans les virages à basse vitesse, nous perdons trop. Bien sûr, on peut gagner à certains endroits, mais on perd beaucoup trop dans les virages à basse vitesse, qui sont bosselés et où la voiture saute dans tous les sens."

Sur le circuit le plus étroit de la saison et avec des monoplaces qui n'ont fait que de s'élargir durant ces dernières années, les opportunités de dépassement sont quasi nulles sur le tracé de Monte-Carlo. La pluie ne devrait pas faire son apparition sur la Principauté, les seules opportunités se présenteront dans les stands ou par les erreurs des autres pilotes. Cependant, Verstappen ne s'attend pas à pouvoir faire de différence lors de la course. 

"Il y a encore quelques circuits à venir où il y a des bosses et où il faut monter sur les vibreurs, donc c'est vraiment une limitation pour nous. Si c'est une course classique, il n'y a pas grand-chose à faire, les voitures sont tellement larges et grosses qu'on ne peut pas les dépasser. Nous n'avons pas la voiture la plus rapide, donc ce n'est pas comme si nous nous étions qualifiés en dehors de la position. Il n'y a pas d'avantage de rythme que nous pouvons utiliser. Mais nous verrons ce qui se passera."

Avec Ewan Gale

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation
Article précédent Le programme du GP de Monaco F1 2024
Article suivant Duels en qualifs F1 : le point au GP de Monaco 2024

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse