Max Verstappen réalise 400 kilomètres avec Toro Rosso

La version officiellediffère quelque peu de ce qui se murmure ici et làdans le paddock concernant ce qui fut réellement le premier tour de roues de Max Verstappen au volant d'une Toro Rosso, mais une chose est sûre : le jeune néerlandais dispose...

La version officielle

diffère quelque peu de ce qui se murmure ici et là

dans le paddock concernant ce qui fut réellement le premier tour de roues de Max Verstappen au volant d'une Toro Rosso, mais une chose est sûre : le jeune néerlandais dispose désormais du bagage nécessaire à l'obtention de la Super Licence, et par extension, de la possibilité d'être aligné en weekend de Grand Prix en Essais Libres 1 en cette fin de saison.

A l'occasion d'un test organisé spécialement pour lui sur l'étroit tracé italien d'Adria, Verstappen a complété un total de 395.3 km, soit 148 passages du tour long de 2.702 km.

Le pilote de 16 ans fera équipe la saison prochaine avec le Russe Daniil Kvyat et deviendra ainsi le plus jeune homme à prendre le départ d'un Grand Prix. A Adria, Verstappen a piloté la STR7 de la saison 2012, la règlementation imposant aux teams de ne réaliser du roulage qu'avec des machines datées d'au moins deux saisons.

Un test d'acclimation par conditions mixtes

La piste était humide dans la matinée après la pluie nocturne, et les premiers runs de Verstappen se firent donc en pneus intermédiaires, avant que les conditions ne s'améliorent suffisamment pour chausser les slicks durant le reste de la journée. Verstappen a pû se faire une idée du comportement de l'auto avec différentes charges de carburant et a également réalisé des simulations d'arrêts aux stands et d'autres processus de routine propres à la F1.

"J'étais impatient d'avoir mon premier test dans une F1 sur une réelle piste, et je l'ai apprécié", résume Verstappen, qui avait réalisé une démo urbaine à bord de la machine à Rotterdam il y a peu. "Ce fut une bonne opportunité de travailler avec Xeji [Pujolar], qui sera mon ingénieur de course l'an prochain, ainsi que de disposer de la chance de m'habituer à tous les boutons du volant. Je pense que ça s'est bien passé et je suis impatient de remonter dans une F1 aussi vite que possible".

Si le team n'a pas communiqué sur la prochaine apparition de Verstappen au volant, le management de Red Bull semble visiblement enclin à continuer de préparer son nouveau protégé lors de séances d'essais sur quelques circuits extra-européens.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Daniil Kvyat , Max Verstappen
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités