Max Verstappen vise la Q3 à Melbourne

Dans moins de deux semaines, Max Verstappen fera ses grands débuts en Formule 1 avec Toro Rosso à l'occasion du Grand Prix d'Australie

Dans moins de deux semaines, Max Verstappen fera ses grands débuts en Formule 1 avec Toro Rosso à l'occasion du Grand Prix d'Australie.

Verstappen aborde cette épreuve avec confiance, étant satisfait du déroulement des essais hivernaux pour son équipe et lui-même : le Néerlandais a accumulé des centaines de kilomètres d'expérience au volant de la STR10.

"Il fallait que je fasse l'expérience des arrêts au stand, des départs, des longs relais, des distances de course, des runs de qualifications", énumère-t-il. "Je me sens prêt. Nous avons fait tout ce que nous avions besoin de faire pendant les essais hivernaux. Je pense que nous avons fait un bon pas en avant avec la voiture. J'ai beaucoup appris pendant ces trois semaines. J'attends l'Australie avec impatience".

Le kilométrage est donc un élément-clé du succès qu'ont été les essais hivernaux pour Verstappen et Toro Rosso, notamment du point de vue de la condition physique du jeune homme.

"Nous avons fait beaucoup de tours, je ne pouvais rien demander de plus", se satisfait-il. "Le deuxième jour du dernier test, j'ai fait une distance de course entière, et j'avais la sensation de pouvoir en faire une autre, donc je me sentais très bien".

Verstappen et ses essais hivernaux : "Je me donnerais 9/10"

De plus, Verstappen estime que la petite Scuderia a davantage progressé que les autres écuries, et pourrait donc faire un bond dans la hiérarchie : "Je pense que nous avons plus progressé que nos concurrents, donc c'est très positif". Quant au travail fourni par le débutant pendant ces essais hivernaux, s'il devait se donner une note sur 10... "Je me donnerais 9, c'était ma meilleure pré-saison".

Le pilote Toro Rosso a de quoi être optimiste, si bien qu'il vise le top 10 pour les premières qualifications de sa carrière : "J'espère que nous passerons en Q3. Ce serait un bon résultat. Pour l'instant, il faut attendre de voir".

Les journalistes ne manquent pas de rappeler à Verstappen qu'il s'apprête à devenir le plus jeune pilote de l'Histoire de la Formule 1, mais cela lui importe peu. "Pour moi, cela ne change pas grand-chose", relativise-t-il. Cependant, le fils de Jos Verstappen ne cache pas que son père sera très présent pendant ses premières années en F1. "Pendant les premières années, il va être là. Il veut être là pour voir. Il m'aide bien, aussi. On a toujours tout fait ensemble, on sait comment travailler l'un avec l'autre", conclut-il.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jos Verstappen , Max Verstappen
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités